Cette semaine, sur Alphab TV nous vous proposons un nouveau cours pour débutant avec Patrice !

Il y a quelques mois, vous avez déjà découvert son premier cours sur les articles définis et indéfinis (cliquez ici pour lire l’article) et cette fois-ci, il va vous parler des articles partitifs.

Savez-vous ce qu’est un article partitif ?

Il s’agit des articles :

  • DU
  • DE L’
  • DE LA

Comme les articles définis ou les articles indéfinis, les articles partitifs précèdent un nom.

DU est utilisé devant un nom masculin :

DU pain

DE LA est utilisé devant un nom féminin :

DE LA guitare

DE L’ est utilisé devant un nom masculin ou féminin commençant par une voyelle ou un H muet :

DE L’huile (f)

DE L’eau (f)

DE L’air (m)

DE l’hélium (m)

DES est utilisé devant un nom pluriel :

DES légumes (m)

DES livres (m)

Pourquoi utiliser les articles partitifs ?

1. On utilise les articles partitifs avant un nom concret ou abstrait qu’on ne peut pas compter.

Par exemple : je mange une pomme ou je mange deux pommes.

Je peux compter les pommes : 1 ou 2

Mais si je dis : je mange du riz

Je ne peux pas compter le riz dans mon assiette, il y a beaucoup de riz.

Donc j’utilise l’article partitif.

On les utilise généralement avec de la nourriture ou des liquides.

articles partitifs

Marie mange de la salade et boit du vin.

Paul achète du lait et de l’huile au supermarché.

Thomas a du riz, de la viande, du poisson et des œufs dans son frigo.

 

2. On utilise aussi les articles partitifs avec des activités comme le sport et la musique avec le verbe FAIRE

Ex: Marie fait du tennis

Paul fait de la guitare

Thomas fait de l’aviron et de l’accordéon.

3. Enfin on peut utiliser les articles partitifs avec le temps qu’il fait

Il y a + partitif + temps qu’il fait

À Nice il y a du soleil

À Paris il y a de la pluie

4. Attention avec la forme négative des articles partitifs

DU / DE LA –> DE

DE L’ –> D’

Je mange du riz –> Je ne mange pas de riz

Je bois de la bière –> Je ne bois pas de bière

articles partitifs

Exception avec le verbe être :

C’est du riz –> Ce n’est pas du riz

C’est de la bière –> Ce n’est pas de la bière

Pour résumer :

On utilise les articles partitifs

1. Pour exprimer une quantité qu’on ne peut pas compter

2. Avec certaines activités comme le sport ou la musique

3. Avec la météo

 

Découvrez la vidéo en entier sur :

Pour découvrir nos cours de langue à Nice, cliquez ici.

Agreement of the Past Participle

You are in the process of learning French in your country, or here in Nice and you will discover the passé compose (the perfect tense).

At first glance it seems like an easy tense, and it more or less is, but I’ll admit except for when it comes to learning by heart all of the irregular past participles.

You thought you understood everything:

– 14 verbs and reflexive verbs are conjugated with the auxiliary ÊTRE

– All of the other verbs are conjugated with the auxiliary AVOIR

And now, we’re announcing a new rule:

– 6 verbs are conjugated with ÊTRE AND with AVOIR: sortir, passer, monter, descendre, retourner and rentrer. You must know if the verb is followed by a direct object or not.

 

For example:

Je suis sorti hier soir – J’ai sorti le chien
Je suis passé chez toi – J’ai passé de bonnes vacances
Je suis monté à pied – J’ai monté les bagages

 

Is that clearer?

Ok, so now we are moving on to agreement. The most painful part!

The rule is simple (to begin with) -> when we use the auxiliary être, we agree the past participle with the subject.

But there’s a twist, of course we don’t agree the past participle with the subject when we use the auxiliary avoir but… we DO agree it with the direct object if it is paced before the verb.

If it is still not clear, I invite you to watch the video by FLE professor: Christian Mouret who has taught at alpha.b for many years.

He will teach you everything that there is to know in order to perfectly master agreement of the past participle!

Happy viewing!

Don’t forget to subscribe to our YouTube channel and give us a ‘like’ if you liked the video!

Once you have watched the video, you can do the exercise and click here for the correction.

 

Conjuguez au passé composé et à tous les temps composés ! Exercice gratuit au passé composé : 1. Dimanche, Jean et moi, nous sommes allé__ dans les bois et nous avons ramassé__ des champignons. 2. Nous sommes resté__ sous la pluie pendant une heure et nous avons attrapé__ un rhume. 3. Marie nous a soigné__ à sa manière : elle nous a donné__ une tisane et nous a envoyé__ au lit tout de suite. 4. Hier soir, ma soeur a amené__ ma nièce au cinéma. Elles sont revenu__ à 22h. 5. Elles ont continué__ à parler du film toute la soirée. Elles se sont endormi__ tard. 6. Les enfants de Pierre ont envoyé__ des cartes de voeux à leur grand-mère. 7. Ils les ont acheté__ dans un magasin de souvenirs. 8. Le directeur a convoqué__ les salariés et il les a félicité__. 9. Les employés ont reçu__ une augmentation. 10. J’ai partagé__ la vidéo d’alpha.b car je l’ai beaucoup aimé__ et j’ai fait__ tous les exercices.

Comment utiliser les temps du passé ?

Comment choisir entre les différents temps du passé ?

Comment utiliser le passé composé, l’imparfait, le plus-que-parfait ?

Notre professeur Boris, enseignant à alpha.b depuis plus de 10 ans répond à toutes ces questions pour vous dans cette nouvelle vidéo de cours de français gratuit.

Commençons avec un exemple. Je vais écrire 3 phrases au tableau :

Quand je suis rentré chez moi, ma copine

1) a préparé le café

2) préparait le café

3) avait préparé le café

La question est : la ou lesquelles de ces 3 phrases sont corrects ? La 1, la 2 ou la 3 ?

Vous pensez la 1 ? Non

La 2 et la 3 ? Non

La 1 et la 3 ? Non plus.

Les 3 phrases sont corrects ? Et oui !

Ça dépend du type de copine que vous avez …

I. Observons la première phrase :

Quand je suis rentré chez moi, ma copine a préparé le café.

‘Je suis rentré’, il s’agit d’un verbe au passé composé.

‘a préparé le café’, il s’agit aussi du passé composé.

Comment reconnaitre le passé composé ?

Il y a un auxiliaire et un participe passé.

Dans cet exemple, les deux phrases sont au passé composé.

Qu’est-ce qu’il se passe dans cette première phrase ?

Je vais vous poser une question. Quand je vous demande ce que vous avez fait ce matin, depuis 8h du matin, vous me répondez quoi ?

« Je me suis levé, j’ai pris une douche, j’ai mangé, je me suis lavé les dents, j’ai pris le bus et je suis arrivé au travail. »

Vous avez utilisé 6 passé composé pour exprimer des actions qui se suivent, qui sont donc consécutives.

C’est la même chose dans l’exemple.

« Quand je suis rentré chez moi », c’est à dire quand j’ai ouvert la porte

« Ma copine a préparé le café », c’est à dire qu’elle a commencé l’action de préparer le café.

Il n’y a aucune antériorité car il s’agit de deux passé composé.

II. Observons maintenant la deuxième phrase :

Quand je suis rentré chez moi, ma copine préparait le café.

Il s’agit de quel temps ?

Le passé composé ? Non, il n’y a aucune composition.

L’imparfait ? Oui, il s’agit de l’imparfait.

Est-ce que vous savez pourquoi l’imparfait s’appelle comme cela ?

Ou plutôt est-ce que vous savez à quel moment on doit utiliser l’imparfait ?

Je vais vous donner deux ou trois exemples.

a) L’imparfait s’utilise pour la description :

Hier, j’étais dans un restaurant –> imparfait de la description

j’ai rencontré une personne qui s’appelait Jack –> imparfait de la description

il parlait bien le français –> imparfait de la description

b) Habitudes dans le passé

Quand j’étais enfant, je buvais beaucoup de coca, j’allais tous les week-ends à la plage, je faisais tous les lundis du judo.

c) Action passée interrompue par une autre action.

L’imparfait s’appelle comme cela car il vient du latin qui veut dire : non accompli, non fini, non parfait.

Ici la préparation du café est incomplète.

Ça veut dire qu’on utilise l’imparfait pour des actions passées interrompues, coupées, arrêtées par une autre action. Bien sûr qu’aujourd’hui le café il est dans mon estomac… et même dans les toilettes.

Mais quand je suis arrivé à la maison, je suis arrivé et j’ai interrompu la préparation du café. Voilà pourquoi la préparation était imparfaite.

Donc dans la deuxième situation, je rentre « Nathalie, tu es où ? » « Je suis dans la cuisine, je suis en train de préparer le café ». Et oui effectivement, on peut dire : quand je suis rentré chez moi, ma copine était en train de préparer le café. Ça donne un peu plus d’insistance sur le côté en cours mais ce n’est pas nécessaire et l’imparfait suffit à comprendre que j’arrive au milieu de la préparation.

III. Observons maintenant la dernière phrase :

Quand je suis rentré chez moi, ma copine avait préparé le café.

Vous remarquez quelque chose ?

Observez bien.

Dans la première phrase, la copine a préparé le café.

Troisième phrase, la copine avait préparé le café.

Il s’agit encore d’un temps composé, c’est le même auxiliaire mais la petite différence c’est la sauce que je vais placer sur l’auxiliaire.

Dans la phrase 1, l’auxiliaire est au présent.

Dans la phrase 3, l’auxiliaire est à l’imparfait.

C’est le plus-que-parfait. C’est un autre passé composé mais avant le passé composé. C’est pour ça qu’il s’appelle le plus que parfait.

L’imparfait est une action qui n’est pas fini car interrompue par une autre.

Le passé composé pourrait s’appeler le parfait.

Le plus-que-parfait est super fini, car fini avant une autre action.

Qu’est-ce qui se passe dans la troisième phrase ?

Où est ma copine ? Où est le café ?

Vous avez bien compris : le café est sur la table, déjà fini.

Ma copine a préparé le café avant que moi j’arrive à la maison.

Il y a bien 3 situations possibles dans le passé :

J’arrive et ma copine commence le café.

J’arrive et ma copine commence à faire le café.

J’arrive et ma copine est parfaite et le café est déjà sur le table.

Le plus que parfait est nécessaire quand on parle au passé. Par exemple pour exprimer les causes :

Max a eu un accident de voiture la semaine dernière. Pourquoi ? Parce qu’il avait bu une bouteille de whisky avant de prendre le volant.

C’est différent si vous dites : Max a eu un accident de voiture la semaine dernière parce qu’il buvait au volant.

Autre exemple, l’année dernière, je suis allé au Mexique pendant deux semaine.

Pourquoi tu es allé au Mexique ? Parce que 3 ans avant j’étais déjà allé au Mexique, et c’était tellement fantastique que l’année dernière j’y suis retourné.

 

Et voilà, c’est terminé.

Vous pouvez regarder la vidéo sur notre Chaîne Youtube et vous abonner :

 

Si vous voulez venir étudier le français à alpha.b, découvrez nos cours en cliquant ici.

Cette semaine, c’est le retour de Priscilla dans nos vidéos de cours de français en ligne !

Elle vous propose une nouvelle vidéo de phonétique pour débutant avec comme thème l’alphabet en français. Et même si vous n’êtes pas débutant, c’est toujours bien de réviser son alphabet car souvent on pense le connaître mais on se trompe sur certaines lettres.

Vous allez aussi apprendre à épeler un mot.

Voici la transcription de la vidéo en français :

« Bonjour je m’appelle Priscilla, je suis professeur à l’institut linguistique alpha.b à Nice. Je suis d’ailleurs niçoise d’adoption. Niçoise ça s’écrit comment ? N I Ç O I S E.

Vous voyez les lettres de l’alphabet en français, ce n’est pas si facile que ça.

Voici le programme des deux leçons que nous allons avoir ensemble au sujet de l’alphabet français.

Aujourd’hui je vais vous expliquer comment on épèle un mot, c’est à dire comment on prononce les lettres qui composent ce mot. Et dans une prochaine leçon nous travaillerons sur les particularités phonétiques et autres de l’alphabet français.

En français il y a 26 lettres.

Mais j’ai un petit truc pour vous aider à la fois à les prononcer mais également à les mémoriser.

Il y a 26 lettres mais seulement 7 prononciations différentes pour les lettres de l’alphabet.

alphabet

Nous allons travailler avec un tableau composé de 7 colonnes.

En haut de chaque colonne, il y a un symbole phonétique qui représente le son des ou de la lettre.

La colonne des lettres prononcés : [a] [e] [ø] [ε] [i] [o] [y]

alphabet

On y va ?

Voici l’alphabet français :

alphabet

Attention quand même à certains problèmes de prononciation qui reviennent toujours parmi les étudiants.

La phonétique du [ø] qui n’est pas prononcé [e]

La confusion possible entre deux lettres : la lettre G comme Gérard et J comme jolie.

Le U et le Q : faites attention ce n’est pas prononcé [u] c’est prononcé [y]. Pour avoir le son [u] il faut toujours deux lettres : O + U

Et la préférée des anglophones, des asiatiques et de beaucoup de nationalités : le R. C’est une lettre musclée en français.

« J’ai visité BeRlin. » Il ne faut pas hésiter à exagérer.

Autre problème, quand vous épelez par exemple mon prénom : Je m’appelle Priscilla. Ça s’écrit comment ? P R I S C I deux L A.

alphabet

Attention en français on ne dit pas : L L ni double L, on dit deux L, deux P, deux S, etc..

Pour finir je vais vous expliquer comment dicter un email en français.

Les français n’utilisent pas le mot email dans le contexte professionnel mais le mot courriel pour courrier électronique.

Ça s’écrit en lettre minuscule et sans accent. Si vous voulez tout savoir sur les accents, je vous donne rendez-vous dans une prochaine vidéo.

Mais pour l’instant mon adresse professionnelle c’est :

pedagogie@alpha-b.fr

P E D A G O G I E arobase A L P H A tiret B point F R

Il y a deux options pour le tiret :

  • tiret du haut –
  • ou tiret du bas _

Voilà et à très bientôt pour la prochaine vidéo sur notre chaîne Youtube !

Pour vous inscrire à nos cours de français à Nice, cliquez ici.

 

La dictée inquiétante – The disturbing dictation in French

As it is Halloween, although it is not a festival which is widely celebrated in France, it is always a good excuse to learn new French vocabulary; we have published a new video for you!

Our Director of Studies Priscilla will be your teacher for this disturbing dictation.

In this free French video-lesson, we recommend that you consider 3 aspects of French:

PHONETICS: the sounds – you don’t truly know how to pronounce words like: château, corbeau, jaune, obscure? Is it the same sound? Is it different? Find the answer in our video.

GRAMMAR: special forms of the past tense: le passé récent, le futur proche au passé et le présent progressif au passé … will no longer be a mystery to you!

LEXICON (VOCAB): the vocabulary of FEAR to frighten your friends.

To do the dictation, click pause and listen as many times as you wish.

After, you can re-read your dictation once or twice and try to correct your errors independently. Think carefully about agreements, the gender of words and the tense used…

Once you are ready, you can download the PDF file of the correct version.

And we advise you to re-listen to the video of the disturbing dictation to try and understand your errors.

If you have any questions, don’t hesitate to leave us a comment under this article.

You can also tell us which video-lessons you would be interested in in the future.

To be sure that you will not miss any video from our school, you can subscribe to our newsletter.

Anlässlich zu Halloween, was ein Fest ist, das in Frankreich nicht sehr gefeiert wird, aber immer eine gute Gelegenheit ist, neues Vokabular zu erlernen. Deshalb haben wir heute wieder ein neues Video gemacht für euch.

Unsere Pädagogin Priscilla ist heute euer Lehrer für das unheimliche Diktat.

Das gruselige Diktat

Das gruselige Diktat

In diesem kostenlosen Französischkurs werden wir diese drei Punkte behandeln:

  • Phonetisch: Der Laut (O) – Sie wissen nicht wirklich wie man diese Worte ausspricht: «château, corbeau, jaune, obscure». Spricht man alle gleich aus? Oder doch anders? Die Antwort liegt in unserem Video. 🙂
  • Grammatisch: Die speziellen Vergangenheitsformen wie: «le passé récent», «le futur proche au passé» und «le présent progressif au passé» werden keine Geheimnisse mehr für sie sein.
  • Lexikon Sie werden neue Wörter lernen um Freunde zu erschrecken. 🙂

Um das Diktat erfolgreich zu schreiben, drücken sie auf Pause und hören sie es mehrmals.

Danach lesen sie es ein bis zwei Mal durch um Wiederholungsfehler zu vermeiden. Denken sie gut über Wortendungen, Wortarten und die verwendeten Zeiten nach.

Wenn sie alle Schritte befolgt haben, können sie hier das Lösungsdokument herunterladen.

Wenn sie alles korrigiert haben, hören sie das Diktat ein weiteres Mal, damit sie in Zukunft Fehler, die sie gemacht haben, vermeiden.

Falls sie noch Fragen haben, zögern sie nicht einen Kommentar zu schreiben.

Oder teilen ihren Vorschlag mit für einen zukünftigen Kurs.

Damit sie sicherlich kein Video verpassen, abonnieren sie unseren Newsletter.

Free French Lessons: Dictation

This week we are offering you a new free French lesson, led by our Director of Studies and teacher at our French school in Nice: Priscilla.

You will regularly find free French video-lessons on our YouTube channel to help you progress with learning French.

In this video, we are again featuring phonetics and we have chosen the format of a dictation to make you work on 3 aspects of French:

the imperfect (tense): how to form it, how to conjugate regular and irregular verbs

– the vocabulary of cars: describing a car will no longer be a mystery to you!

– phonetics (the sound ‘é’): how to correctly pronounce the sound ‘é’

To do the dictation, click pause and listen as many times as you wish.

Once you are happy with your finished dictation, I would advise that you re-read it once or twice and try to correct the errors yourself.

Now, you can download the PDF document of the correct version here.

And after, you could re-listen to the video with the correction in order to understand your errors.

Also don’t hesitate to leave us a comment under this article if you have questions to ask us.

At also tell us what type of videos you would be interested in afterwards!

To be kept informed about each new video, subscribe to our newsletter.

Cette semaine, l’institut linguistique alpha.b vous propose la 3ème et dernière vidéo sur l’utilisation des pronoms en français et plus particulièrement du pronom relatif DONT

Si vous avez raté les leçons précédentes retrouvez-les la première vidéo en cliquant ici et la deuxième vidéo en cliquant ici.

Le pronom relatif DONT

Pourquoi les étudiants n’aiment pas trop ce pronom ? Car il n’a pas vraiment d’équivalent dans les autres langues. C’est une spécificité française.

Mais en réalité il est très simple à utiliser.

Petit rappel :

QUI remplace le sujet du verbe

QUE remplace le C.O.D

OÙ remplace un lieu ou un temps

pronom relatif dont

Le pronom relatif DONT s’utilise avec tous les verbes qui construisent leur complément avec la préposition « DE ».

Voyons un exemple clair :

  1. Les étudiants parlent de football
  2. Le football est un sport populaire

Quels sont les mots que l’on voit deux fois ?

Le football.

On va remplacer ce mot dans la première phrase.

Quelle est la fonction de ce mot dans la première phrase ?

Est-ce qu’il est sujet ? Non, le sujet c’est les étudiants

Est-ce qu’il est COD ? Non

Est-ce que c’est un lieu ou un temps ? Non plus.

Regardez bien le mot qui se trouve devant le mot « football ». Il s’agit de la préposition « de ». Par conséquent nous allons utiliser le pronom relatif « DONT ».

Comment former la phrase ?

Le football, dont les étudiants parlent, est un sport populaire.

pronom relatif dont

C’est la même logique de construction de phrase que pour les autres pronoms.

Quels sont les verbes qui se construisent avec DE ? Il y en a beaucoup mais nous vous avons fait une petite sélection des plus usuels.

pronom-dont

Pour tous ces verbes là, quand vous allez les utiliser dans une phrase pour remplacer ce complément DE par un pronom relatif, c’est le DONT que vous allez utiliser.

Exemple :

ÊTRE + adjectif + DE

  1. Je suis fou de chocolat
  2. Le chocolat coûte très cher

Le chocolat, dont je suis fou, coûte très cher.

Vous pouvez faire nos exercices sur le pronom relatif DONT : https://bit.ly/2MFlajd

Vous pouvez poster vos réponses en commentaire ou alors nous envoyer un email à pedagogie@alpha-b.fr

 

Cette semaine, nous nous retrouvons pour un nouveau cours de français gratuit en vidéo, réalisé par l’un de nos professeurs.

Christian, professeur et coordinateur des classes à l’institut alpha.b vous propose la deuxième partie de sa leçon sur les pronoms relatifs.

Vous pouvez retrouver la première partie en cliquant ici.

Dans cette vidéo nous allons parler de « Comment utiliser les pronoms relatifs qui, que, où ».

Allons à l’essentiel :

QUI remplace le sujet du verbe

QUE remplace le COD (complément d’Objet Direct)

OÙ remplace soit le lieu soit le temps

Reprenons les exemples de notre première vidéo :

1) Les étudiants écoutent le professeur.

2) Les étudiants sont intelligents

Quels mots sont présents deux fois ? –> Les étudiants

On va décider dans quelle phrase on veut les remplacer.

Choisissons la première phrase.

Quelle est la fonction des mots « les étudiants » dans la première phrase ?

Les étudiants sont sujet du verbe écouter.

Le pronom relatif pour remplacer le sujet est « QUI ». Donc nous allons utiliser QUI.

Quelle est la structure de la phrase ?

pronoms relatifs

Les étudiants qui écoutent le professeur sont intelligents.

Cette logique fonctionne si on veut remplacer « les étudiants » dans la deuxième phrase :

Les étudiants qui sont intelligents écoutent le professeur.

Cette méthode permet de mettre un focus sur tel élément, telle information par rapport à telle autre information. On va l’accentuer.

Prenons un deuxième exemple :

1) Les étudiants écoutent le professeur.

2) Le professeur est extraordinaire.

Quel élément se répète ? –> Le professeur.

Si on veut le remplacer dans la première phrase.

Quelle est la fonction du mot « professeur » ? Les étudiants écoutent qui ? Le professeur. C’est donc un COD.

Il faut donc utiliser le pronom « QUE ».

Comment construire la phrase ?

pronoms relatifs

Le professeur que les étudiants écoutent est extraordinaire.

Mais dans cet exemple, si on veut remplacer le professeur dans la deuxième phrase ?

On peut le faire mais on va devoir faire une petite transformation grammaticale pour garder le sens de nos deux phrases. Le professeur est écouté par les étudiants. On doit faire une transformation de la forme active à la forme passive.

pronoms relatifs

Le professeur qui est extraordinaire est écouté par les étudiants.

 

Passons au pronom relatif « OÙ » avec ses deux possibilités. Pas de stress, même les français font des erreurs, n’est-ce pas Frank ?

« Grenoble est une ville que j’aime bien aller ».

Que voulait dire Frank ?

1) Grenoble est une ville.

2) J’aime bien aller à Grenoble

Grenoble est un lieu.

Il faut donc utiliser le pronom « OÙ ».

La phrase correct serait donc :

Grenoble où j’aime bien aller, est une ville.

Maintenant, utilisons OÙ pour remplacer le temps.

1) Il neigeait ce jour-là.

2) Je l’ai rencontré ce jour-là.

L’élément qui se répète est ce jour-là. C’est un élement dans le temps donc on utilise le pronom « OÙ ».

Réponse :

Le jour où il neigeait, je l’ai rencontré.

Nous vous donnons rendez-vous dans une prochaine vidéo avec le pronom « DONT ».

Avant de partir, nous vous invitons à télécharger l’exercice sur ces 3 pronoms en cliquant ici et à nous le renvoyer pour correction ou à poster vos réponses en commentaire !

Lorsque l’on est débutant dans une langue, il y a quelques règles de base à apprendre très rapidement.

Aujourd’hui, nous vous proposons un cours pour débutant avec Patrice, un de nos professeurs de français à l’école alpha.b.

Il est spécialisé dans le français pour débutant et avant de venir enseigner à alpha.b, il a travaillé au Japon.

Pour en savoir plus sur nos professeurs à alpha.b, visitez le trombinoscope ici.

Dans cette vidéo, Patrice vous explique l’utilisation des articles définis et indéfinis en français.

 

Qu’est-ce que les articles définis et indéfinis ?

On utilise les articles pour déterminer un nom.

Par exemple : LE livre , UNE classe de français

Les articles sont toujours positionnés avant le nom :

La règle est : Article + Nom

Le chat (m)

La maison (f)

L’université (f)

L’hôtel (m)

Les enfants (pluriel)

Un chat (m)

Une maison (f)

Des enfants (pluriel)

Mais comment choisir entre un article défini et un article indéfini ?

Les articles définis : LE, LA, LES

L’article défini désigne une chose unique.

Par exemple : le ciel, le soleil

À Paris il y a la Tour Eiffel

À Nice il y a la mer

L’article LE et LA explique une généralité sans exception :

Le chat est un animal.

L’article LES explique une généralité avec exception :

Les chats sont mignons… mais pas tous les chats sont mignons

Les français aiment le fromage … mais moi je n’aime pas le fromage.

Enfin on utilise les articles définis avec les verbes de sentiments :

Aimer, adorer, préférer, détester.

On dit :

J’aime le cinéma

J’aime la musique

Je déteste les leçons de français.

Mais attention, avec les animaux, on doit utiliser l’article LES.

J’aime les chats

J’aime les chiens

Les articles définis : UN, UNE, DES

L’article indéfini désigne un objet parmi d’autres objets.

Hier j’ai lu un livre intéressant.

Il y a un style sur la table.

L’article indéfini exprime, comme l’article défini une généralité :

Un chat est un animal = le chat est un animal 

Des chats sont mignons = quelques chats sont mignons

L’article indéfini est utilisé avec certains verbes de possessions :

Avoir, Prendre, Acheter

Hier j’ai acheté un livre, maintenant j’ai un livre.

Pour résumer :

On utilise l’article défini pour :

  • caractériser une chose unique
  • exprimer une généralité
  • avec les verbes de sentiments (aimer, détester, préférer, adorer)

On utilise l’article indéfini pour :

  • pour déterminer des choses parmi d’autres choses
  • pour exprimer une généralité
  • avec les verbes de possession (avoir, acheter, prendre)

 

Découvrir le cours en vidéo sur notre Chaîne Youtube et abonnez-vous !