Articles

Flashback sur les activités proposées par l’école de français alpha.b cette semaine à Nice ! Envie d’apprendre le français sur la Côte d’azur et de profiter de nombreuses activités amusantes ? N’attendez plus et rejoignez-nous 🙂

Lire la suite

Flashback sur les activités proposées par l’école de français alpha.b cette semaine à Nice ! Envie d’apprendre le français sur la Côte d’azur et de profiter de nombreuses activités amusantes ? N’attendez plus et rejoignez-nous 🙂

Lire la suite

Vous êtes en train d’apprendre le français dans votre pays, ou ici à Nice et vous découvrez le passé composé.

À priori un temps facile – enfin à peu près sauf quand il s’agit d’apprendre par cœur tous les participes passés irréguliers, je vous l’accorde.

Vous pensiez avoir tout compris :

– 14 verbes + les verbes réflexifs se conjuguent avec l’auxiliaire ÊTRE
– Tous les autres verbes se conjuguent avec l’auxiliaire AVOIR

Et là on vous annonce une nouvelle règle :

– 6 verbes se conjuguent avec ÊTRE ET avec AVOIR : sortir, passer, monter, descendre, retourner et rentrer. Il faut savoir si le verbe est suivi d’un COD ou non.

Par exemple :
Je suis sorti hier soir – J’ai sorti le chien
Je suis passé chez toi – J’ai passé de bonnes vacances
Je suis monté à pied – J’ai monté les bagages

C’est plus clair ?

Bon alors maintenant passons aux accords. La partie la plus douloureuse !

La règle est simple (au départ) –> quand on utilise l’auxiliaire être on accorde le participe passé avec le sujet.
Avec avoir on n’accorde jamais avec le sujet.

Mais il y a un twist, certes on n’accorde pas le participe passé avec le sujet quand on utilise l’auxiliaire avoir mais … on l’accorde avec le COD si celui-ci est placé avant le verbe.

Quezako ?

Ce n’est pas clair, alors je vous invite à regarder la vidéo du professeur de FLE : Christian Mouret qui enseigne à alpha.b depuis plusieurs années.

Il va vous expliquer tout ce qu’il faut savoir pour maîtriser parfaitement les accords du participe passé !

Bon visionnage.

Et n’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne Youtube et à mettre un « Like » si vous avez aimé la vidéo !

Une fois la vidéo visionnée, vous pouvez faire l’exercice qui se trouve dans les commentaires et cliquez ici pour voir la correction.

 

Flashback sur les activités proposées par l’école de français alpha.b cette semaine à Nice ! Envie d’apprendre le français sur la Côte d’azur et de profiter de nombreuses activités amusantes ? N’attendez plus et rejoignez-nous 🙂

Lire la suite

Ma Première Journée à l’Institut Linguistique Alpha.b

 

Toute suite quand je suis arrivé à l’Institut Linguistique Alpha.B à Nice, c’était intéressante d’entendre tous les accents différents français des étudiants à l’école, dont les âges vont de 8 ans à plus de 50 ans. Les japonais, les allemands, les espagnoles, les russes, les anglais et plusieurs autres. Tout au long de la journée, toutes les langues sont devenues plus claires et plus claires ce qui rendait plus facile de converser avec les autres.
Pendant la première séance dans la salle de classe, nous avons fait un test pour déterminer nos niveaux de français pour que nous fussions placés dans la classe correcte. Cela a inclus un pièce d’écriture des vacances idéales ou les problèmes en ce qui concerne les relations sociales entre les gens et pourquoi ou pourquoi pas les nouvelles technologies tels que les réseaux sociaux ont changé les moyens par lesquels nous nous connectons. Par ailleurs, nous avons fait une rapide épreuve orale avec un prof et un autre élève et une compréhension ce qui a demandé les questions de grammaire et les petits nuances françaises. Après une pause, nous sommes retournés à la pièce pour jouer un jeu dans lequel nous posions des questions aux autres sur le sujet de la culture française et les vedettes françaises et cela a déclenché la rivalité aimable parmi les quatre équipes.

  Lire la suite

Cette semaine, à l’école alpha.b à Nice, la classe A2 de Priscilla a fait une production écrite sur le thème du téléphone portable.

Découvrez les productions de 5 étudiants de sa classe de français. Et à votre tour de partager avec nous votre opinion sur les téléphones portables.

mon telephone portable

 

Shiho

Mon téléphone est l’iPhone 6s. Je l’ai acheté en avril cette année. Il est neuf mais la vitre de protection est cassée parce que je l’ai souvent fait tomber. Le téléphone portable est très important pour moi. Je l’utilise souvent pour contacter mes amis et ma famille. Si j’habite loin comme maintenant c’est plus facile de les contacter par téléphone et par e-mail. Quand on ne sait pas quelque chose, on peut tout de suite chercher sur internet. En plus, je l’utilise souvent pour écouter de la musique. Chaque jour, j’écoute de la musique en marchant quand je vais à l’école et quand je rentre.Il y a beaucoup de photos et de vidéos dans mon téléphone. C’est un trésor pour moi donc je ne pourrais pas vivres sans mon téléphone portable… C’est pas vrai ! J’ai oublié ! Mon téléphone est important parce qu’il a une montre !

 

Nadine

J’ai mon portable depuis une année. C’est un HTC one M9. Je suis très contente de mon portable. J’utilise beaucoup une app pour traduire des mots français. Mon app préférée s’appelle whats app. Avec cette app, je contacte mes amis, je peux écrire des messages, envoyer des vidéos ou des photos et téléphoner. J’utilise aussi mon portable comme réveil – c’est très important pour moi. Ma deuxième app favorite est google maps. En France je l’utilise souvent. C’est génial ! je trouve facilement le bon chemin ou le bon bus. Mon portable a aussi un appareil-photos et je fais beaucoup de photos.

 

Devrim

Mon portable est le Samsung Galaxy S6. J’ai acheté mon portable à sa date de sortie et jusqu’à aujourd’hui il fonctionne très bien. Mais récemment le bouton d’accueil s’est cassé. Il a aussi quelques égratignures. Pour moi, mon portable est très important parce que je voudrais écrire avec mes amis. Les réseaux sociaux sont aussi important pour moi. Par exemple : quand je m’ennuie, je regarde Facebook, Instagram, Snapchat etc. Pour rester connecté le portable est important. J’utilise aussi souvent google maps pour trouver un lieu. Je ne pourrais pas rester debout plus de quelques heures avec mon téléphone portable parce que ce serait trop ennuyeux.

Luca

J’ai mon portable de trois années. J’utilise souvent mon portable pour écouter de la musqiue, traduire les que je ne connais pas et lire les news de la Suisse. J’utilise aussi mon téléphone portable pour mesurer la distance que je parcoure avec mon vélo. J’ai un calendrier dans mon portable. Je l’utilise pour me souvenir des choses importantes pour moi.

Georgie

J’ai un iPhone tactile. Avec mon téléphone je peux appeler mes amis, prendre des photos, traduire des choses du Français à l’Anglais. Je peux surfer sur les médias sociaux comme facebook, instagram, snapchat, whatsapp et beaucoup d’autres. Mon téléphone a un menu avec des applications comme la calculette, l’horloge et le calendrier. Ces app sont très utiles pour moi. Mon téléphone a un écran tactile et une caméra . Pour la décoration il y a un strass sur l’écran de mon iPhone. Derrière, il y a un caractère japonais  qui dit « papillon », c’est pourquoi je sais dire « papillon » dans beaucoup de langues différentes et ça me rappelle mes voyages. J’aime mon téléphone noir.

 

Et vous, que faites-vous avec votre téléphone ? Laissez nous votre production en commentaire et nous la corrigerons avec plaisir.

Pour plus de cours de français en vidéo, rendez-vous sur notre chaine Youtube.

Cette semaine, c’est notre étudiant Francesco qui est venu étudier le français dans notre école à Nice de partager son expérience.

corsi di francese in nizza

Lire la suite

Cette année, nous proposons une nouvelle activité à l’institut linguistique alpha.b : l‘atelier crêpe.

photobb2

Un atelier cuisine idéal pour tous les gourmands qui souhaitent apprendre et faire une recette simple mais délicieuse de la gastronomie française et surtout bretonne ! Rendons à César ce qui est à César.

La crêpe, ou galette, est arrivée en Bretagne vers le 13ème siècle suite à la culture d’un céréale : le sarrasin (ou blé noir) rapporté de croisades en Asie. Les galettes traditionnelles sont donc au sarrasin et ont une couleur plus foncée. Aujourd’hui elles existent toujours mais sont surtout servies en plat salé, accompagnées d’œufs, de jambon, de fromage, de St Jacques ou alors très simplement avec une noix de beurre.

Puis au début du XXème, la crêpe été transformée à cause de l’arrivée de la farine blanche de froment et c’est désormais celle ci qui se déguste avec du sucre, du chocolat ou alors en crêpe suzette !

Les crêpes sont aussi très importantes dans notre culture, nous en mangeons à la Chandeleur, cette fête chrétienne se célèbre chaque année le 2 Février. Et une légende accompagne cette fête, il faut faire sauter les crêpes parfaitement dans la poêle avec une pièce de monnaie dans la main pour être riche toute l’année. Bon, nous avons testé … et malheureusement ça reste une légende :'(

Voici les photos de notre fête de la Chandeleur à l’école où les étudiants ont fait garçons vs filles ! Qui a fait les meilleures crêpes ? Nous garderons le secret 😉

 

12705484_979298282156266_6860507817391262241_n 12728954_979298252156269_468680455360588560_n

Et d’autres photos de notre dernière dégustation la semaine dernière :

 

13239279_1043631542389606_7643794184928756917_n 13241406_1043631395722954_150130719294600357_n 13245414_1043631592389601_6622582351959517854_n 13263741_1043631545722939_6003002878233846206_n

Et même une petite vidéo pour vous apprendre à étaler parfaitement la pâte sur une crépière.

 

 

Et pour finir, nous partageons avec vous notre recette !

Voici notre recette pour des crêpes inratables 😜

12729334_979298288822932_4318339659231038064_n
* 300 g de farine
* 50g de beurre
* 3 œufs
* 70 cl de lait
* 2 cuillères à soupe de sucre
* 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
* 1 pincée de sel

Bon appétit ! 🍴

 

Et vous, vous êtes plutôt crêpe salée ou crêpe sucrée ?

 

 

Le Festival de Cannes est l’un des évènements incontournables de la Côte d’Azur au mois de Mai.

Cette année, une fois n’est pas coutume, la météo était à peu près au rendez-vous, et à part au début, le soleil a brillé pendant cette dizaine de jours.

Mais pourtant, le festival était assez en demi-teinte pour ce cru 2016, entre polémiques et critiques assez sévères sur les films sélectionnés cette année.

Tout d’abord, il a commencé sur une polémique dès la cérémonie d’ouverture. Le discours de l’humoriste français Laurent Lafitte et notamment sa « blague » sur le réalisateur américain Woody Allen n’est pas passée.

Mais le Festival de Cannes ne serait pas le Festival de Cannes sans polémique, n’est-ce pas ?

Les stars ont foulé le tapis rouge toute la semaine, mais on retiendra Julia Roberts, qui venait pour la première fois de sa vie au Festival de Cannes et qui a décidé de rompre avec le protocole en règle et de gravir les marches pieds nus !

Et bien sûr l’égérie de L’Oréal : Blake Lively, resplendissante sur le tapis rouge. D’ailleurs, l’ancienne star de Gossip Girl est déjà venue étudier le français sur la Côte d’Azur ! Faites comme elle 🙂

Capture d’écran 2016-05-23 à 12.52.23

Source de l’image

Passons maintenant au Palmarès, qui a gagné la récompense suprême cette année ?

La Palme d’Or est attribuée à « I, Daniel Blake » de Ken Loach.

Un film qui parle de la vie de Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, qui est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l’obligation d’une recherche d’emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Rachel, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d’accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée  en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Rachel vont tenter de s’entraider…

Vous pouvez découvrir la bande annonce ici:

Avec cette palme, le réalisateur rejoint le club très fermé des doubles primés au Festival de Cannes.

On retiendra également le Grand Prix du jury attribué à Xavier Dolan pour son film « Juste la fin du monde » et son discours très émouvant, à fleur de peau, tout comme lui.

Et cette phrase qui résume tout : « Je préfère la folie des passions à la sagesse de l’indifférence ».

Et voilà, c’est tout pour cette année ! Rendez-vous l’année prochaine !

Un grand merci à la classe « Club 50 » de Priscilla de partager avec vous l’histoire de leur héros.

Aujourd’hui, découvrez l’histoire de Tom, cet américain qui est parti vivre au Japon et qui revient chaque mois de Mai à Nice pour le Club 50 depuis plus de 10 ans maintenant !

tomheros

 

Dans le cadre de l’apprentissage du français, il est important de pouvoir rédiger une production écrite pour exprimer ses sentiments, ses souvenirs.

Et même si le cours Club 50 met l’accent sur le français oral et la civilisation française, nous donnons également la possibilité à nos étudiants d’écrire un petit texte pour pratiquer leur français autrement.

Trois étudiants séniors ont joué le jeu et voici leurs histoires :

Mon héros – Partie 1

Quand je suis arrivé au Japon pour la première fois en 1976, je n’avais pas
une grande connaissance de la langue japonaise, seulement les petites
phrases de l’accueil. J’ai pu lire les caractères chinois parce que je les avais
déjà étudiés pendant plus de cinq ans, mais je ne savais pas leurs (plutôt fausses)
prononciations en japonais, ni leurs faux amis….

Parce que j’étais prof d’anglais et allemand à la fac, je n’avais pas
grandes opportunités de parler et apprendre le japonais — tout le monde
voulait parler en anglais ou allemand avec moi — quand j’ai quitté la ville
de Nagoya et déménagé à Osaka sans quitter mon travail, j’ai cherché un
appartement près de la gare privée qui servit  le parcours entre ces deux
villes….par hasard, ce quartier  autour de la gare était le centre
commercial où on vendait les appareils électroménagers, et un soir chez les
bains communales on m’a demandé à leur aider vendre les choses à les
étrangers…et donc mes jours libres pour apprendre le japonais je suis
devenu simple employé dans un magasin électroménager….

Cette époque-là était la naissance de la vie électronique d’aujourd’hui avec
l’apparition des premiers Walkman, des premiers VHS (ou plutôt Betamax) des
premières vidéocassettes….et grâce à ces merveilles j’ai pu enregistrer
quelques séries télévisées pour m’aider à apprendre le japonais. La femme du
gérant du magasin où je travaillais était ami de classe de la vedette —
Suizenji Kyoko — d’une de ces séries qui s’appelait ‘Arigatou’ — c’était
le ‘Plus belle la vie’ japonais –c’était l’histoire d’une famille avec
trois fils propriétaire d’un sushi bar, et elle était vendeuse ambulante de
fleurs amoureuse du plus grand frère  et son intérêt amoureux dans cette
série était un jeune comédien nommé Ishizaka Kouji, que j’ai pris pour
modèle de la prononciation parfaite pour moi….
J’ai mémorisé tous ses mots, toutes ses phrases, tous ses maniérismes, tous
ses gestes pour me refaire en vrai japonais, cette série m’a vraiment aidé à
apprendre le japonais….

Avec le passage du temps, les deux comédiens sont devenus les vrais vedettes
de la télévision japonais — elle et aussi chanteuse d’enka (les ballades
traditionnelles japonaises), et lui est surdoué dans tout les arts,
peinture, sculpture, design graphique….

Grâce à la femme du gérant du magasin où j’ai travaillé pendant cinq ans, j’avais
déjà eu l’opportunité de remercier Suizenji Kyoko pour avoir m’aider à
apprendre la langue et aussi la culture — on a dîné ensemble il y a presque
quarante ans — mais ça a duré jusqu’à ce février avant de pouvoir
remercier Ishizaka Kouji….

tomheros

Chaque année en février il y a une grande foire pour l’intérieur dans le
stade vide de les Tokyo Giants (un équipe de baseball, voire  l’équipe de
baseball toujours gagnante) le Tokyo Dôme, et cette année nous étions invités pour
exposer ‘notre’ Limoges peint à la main en or au centre de la foire, parce
que le thème était la « Belle vie de France ».
Normalement on ne participe pas à cette foire — j’ai oublié que Ishizaki
Kouji expose ses œuvres là chaque année aussi, et finalement j’ai eu
l’opportunité de lui dire « Arigatou »….

Après toutes ces années, il était vraiment étonné d’entendre quelqu’un
parle de cette série d’antan, et on a fini par parler une demi heure ou plus.
Il est quelqu’un avec qui on peut prendre une bière et parler de tout le
monde, un mec tout-à-fait normal, un homme….qui est devenu client, et,
j’espère ami….

TOM – Japon