Articles

Every year (for the last 15 years!), we host our lovely Club 50 at the French language school Alpha B in Nice.

They are mostly seniors who enjoy our French course, and naturally, the Riviera, the sun and the weather as well!

Like our other students, they have morning French classes, and activities in the afternoon.

Lire la suite

Vous êtes sur la Côte d’azur ou à Nice pour découvrir la ville, la vie française et peut-être la langue ? Pourquoi ne pas choisir de visiter Nice en segway ?

nice segway

Lire la suite

Au mois d’Avril nous avons été très heureux de recevoir une nouvelle classe de jeunes australiennes avec leurs professeurs.

australiens

 

À l’occasion de leur séjour « art, histoire et français » organisé par l’agence australienne Abbey Travel, ils ont visité de nombreux lieux typiques de notre région tout en apprenant le français.

Les élèves ont suivi des cours de français tous les matins de 9h à 12h20 avec un professeur de l’école. Avec une classe niveau débutant et une autre classe niveau intermédiaire. Au programme, l’apprentissage ludique du français, des mises en situation, des jeux de rôles pour pouvoir rapidement se débrouiller au restaurant, pour faire ses courses etc …

Et l’après-midi, place à la découverte culturelle de la Côte d’Azur.

IMG_4325

Nous avons tout d’abord visité l’arrière pays-niçois un beau dimanche ensoleillé.

IMG_4334

L’occasion de flâner dans les petites rues sur les traces des artistes célèbres à St Paul de Vence, de découvrir une vue époustouflante de la place Victoria à Gourdon ou encore admirer les souffleurs de verre à Biot.

Le reste de la semaine, nous avons visité bien évidemment Nice, la vieille-ville et la colline du Château.

IMG_4338

Mais aussi Antibes, son port, son quai des milliardaires et son musée Picasso.

Ainsi qu’ Eze-Village, le jardin exotique avec une vue magnifique sur toute la Côte. Nous avons même eu la chance de voir la Corse ce jour là !

IMG_4357

Et bien évidemment, la parfumerie Fragonard.

IMG_4355

 

 

 

 

 

 

 

Et nous ne pouvons pas quitter Nice sans déguster la célèbre socca à René Socca. Miam !

Merci à ce très sympathique groupe de Sydney et bonne continuation dans l’apprentissage de notre belle langue française.

 

Retrouvez sur facebook vos photos, activités et toutes les nouvelles de l’école internationale de français à Nice ALPHA.B sur notre page : Alpha B – cours de français

N’hésitez pas à ajouter vos propres images, vidéos et commentaires …

A très bientôt !!!

L’équipe ALPHA.B

Ces dernières semaines, plusieurs groupes d’élèves autrichiens ont fait le voyage de Vienne et sa région jusqu’à Nice pour venir étudier le français en France. Ils ont aussi profité de leur séjour linguistique pour visiter par exemple Cannes, Monaco, Antibes ou quelques uns des nombreux musées de Nice.

Voici l’une des photos que nous a gentiment envoyées, à son retour en Autriche, le groupe venu du lycée professionnel HLW-Horn par le biais de l’agence « Allez-y » à Vienne. Les autres photos que nous avons reçues de leur part sont visibles sur notre groupe facebook … et pour tous ceux qui voudraient rajouter leurs photos à notre galerie, n’hésitez pas !!!

Encore MERCI à ce très agréable groupe d’HLW et très bonne continuation à tous !

During the last weeks, several groups came from Wien or its area to Nice, in order to study French in France. They also used the occasion of their language study vacation to visit for example Cannes, Monaco, Antibes or some of the many Museums in Nice.

When the group from the professionnal high school HLW-Horn came back to Austria, they kindly sent to us some pictures of their stay in Nice, organised by means of the « Allez-y » agency in Vienna. Here is one of those. The other picts we received are available on our facebook group … and for those of you who would like to add theirs photos on our gallery, feel free to do it !!!

Thanks again to this very pleasant group from HLW and all the Best to all of you !

Depuis la fin du 19ème siècle, les batailles de fleurs ajoutent au célèbre Carnaval de Nice encore plus de renommée et de splendeur. Ce spectacle qui nécessite une impressionnante quantité de fleurs locales, bien qu’éphémère, est un exemple de beauté et d’élégance … Un spectacle à ne pas manquer !

Since the end of the 19th century, the batailles de fleurs (« Flowers battles ») add to Nice Carnival even more fame and impressiveness. This fleeting show (that needs a huge quantity of local flowers) is a great example of beauty and elegance … A « must see » show !

Il est vrai qu’à Nice nous avons la chance de connaître un hiver assez doux, mais nous sommes bien conscients qu’en cette saison il fait presque partout « un froid de canard  » !

« Il fait un froid de canard » est une expression qui signifie donc qu’il fait très froid et il semble que l’origine de cette phrase provienne des chasseurs.

En effet, l’ouverture de la chasse aux canards s’effectue généralement en fin d’automne ou début d’hiver, c’est-à-dire pendant leurs périodes migratoires.

Les chasseurs expliquaient leurs « coups manqués » par le fait qu’il faisait froid et donc qu’ils ne pouvaient rester immobiles face à la cible, d’où « un froid de canard » !

Cette expression est désormais sortie de son contexte et employée par tout le monde.

We know that we are lucky in Nice to have a sweet tempered winter, but we well know that in this season there is a « froid de canard » almost everywhere ! « Il fait un froid de canard » means « it’s very cold » and it seems that this sentence comes from the hunters. Indeed, the duck hunting season usually starts at the end of autumn or at the beginning of the winter, i.e. during their migratory time. The hunters used to say that their « mis-fires » were due to the cold weather (they couldn’t stay immobile facing their prey) … therefore « un froid de canard » ! Nowadays this expression is out of any hunting context and is used by everybody.

Apprendre le français, c’est aussi comprendre et utiliser des expressions françaises en contexte et des idiomatismes.

Ce mois-ci, nous vous proposons à nouveau deux mots dont la signification pourrait sembler évidente lorsque l’on pense aux mots anglais qui leur ressemblent, mais qui ont en réalité une toute autre signification… Apprendre le français n’est pas si simple 🙂

Attention aux pièges en français, les « faux-amis » se cachent partout dans la langue française de tous les jours !!!

Tout d’abord : « notice » en français ne se traduit pas par « notice » en anglais, mais par « note/instruction ». Le mot « notice » en anglais signifie « avis/préavis » en français.

Ensuite : « caution » en français ne se traduit pas par « caution » en anglais, mais par « guarantee/deposit ». Le mot anglais « caution « en aglais se traduit par « prudence » en français.

BE CAREFUL TO THE « FAUX AMIS » … those words that look deceptively like a word in an other language (often in English) but whose meaning is deeply different in French !

Here are 2 new cases for this month :

1. «notice» : in English, is not translated by « notice in French, but by « avis/preavis ». »Notice » in French is translated by « note/instruction » in English !
2. «caution» : in English, is not translated by « caution in French, but by « prudence ».The French word « caution » is translated by « guarantee/deposit » in English !

Voici enfin les résultats du concours 2009 proposé comme chaque année par l’institut alpha.b, pour vous permettre de jouer en français, et de venir apprendre le français à Nice !

C’est un magnifique podium très international que nous avons le plaisir de vous présenter…

La championne 2009, Dorine, a fait preuve de ténacité, elle avait déjà participé en 2007 et n’avait malheureusement pas gagné. Cette année, elle a été a chaque fois la 1ère à donner les 5 bonnes réponses au début de chaque mois et elle a enfin été récompensée. Alors, vous voyez, gagner n’arrive pas qu’aux autres, si on fait tous les efforts pour y arriver !

Une pensée très spéciale pour Jitka, Nadezhda, Melody, Natalia, Lenka, Marlena, Marlene et Luca, qui sont tous passés « à un cheveu » du podium et que nous tenons à féliciter de leurs bonnes réponses … Nous vous encourageons à retenter votre chance dès septembre 2010.

Cliquez pour voir les réponses aux 15 questions du jeu concours.

Here are finally the results for the contest, organized as every year by the alpha.b Institute. We are pleased to show you such a wonderful and international podium…

  • On the third step : Martin, German, won a 2 weeks intensive French course for free
  • On the second step : Lucie, Czech, won a 3 weeks intensive French course for free
  • On the first step : Dorine, Dutchwoman, won a 4 weeks intensive French course for free

Our 2009 Champion, Dorine, showed a strong tenacity; she already took part in our 2007 contest and was unlucky. This year, she was the very first to give the 5 good answers at the beginning of every month and she’s finally rewarded. Then, it proves that everyone can be a winner, once he does his best for it !

A very special thought to Jitka, Nadezhda, Melody, Natalia, Lenka, Marlena, Marlene et Luca, who all were within a hear’s breadth of winning the podium … we really want to congratulate you for your good answers and we can’t urge you enough to try again from September 2010.

Ce mois-ci, je fais suite à mon collègue Samio pour vous faire partager l’un de mes premiers « souvenirs de prof » …

C’était un lundi de juillet. Je suis arrivée à 8h15… J’avais peur d’être en retard. Pourtant, le cours ne commencerait pas avant 9h. J’ai posé mon sac et je suis allée marcher un peu dans le jardin. Je ne pensais à rien de précis et à plein de choses en même temps. Difficile de décrire ce que je ressentais… Je crois que c’était un mélange d’appréhension et d’excitation. J’allais enfin réellement faire ce pour quoi j’avais étudié et ce que j’étais sûre d’adorer ! Allais-je être à la hauteur ? Allais-je convaincre ces 10 personnes venues de tous les horizons pour suivre un cours de français en France ?
Quelques semaines plus tôt, j’étais encore sur les bancs de la fac… pourtant, en ce lundi matin, j’étais bel et bien là, dans le jardin de cette école, sur le point de vivre cette nouvelle expérience qui m’enthousiasmait tant, avec pour seule crainte celle de décevoir ces élèves encore inconnus et évidemment moi-même, qui souhaitais tellement bien faire et devenir un jour, pour quelqu’un, un professeur qui « compte ». Comme l’était pour moi ce professeur de français au lycée.
Voilà … il était 9h. Je suis entrée dans la salle de classe, le cœur serré, armée de tout mon courage et de tout l’entrain dont j’étais capable. J’ai refermé la porte. Cette fois, c’était moi qui tournais le dos au tableau. Je « les » ai regardés… Ouf … ils souriaient !

Manuela