etudiante alpha.b

Une nouvelle section est disponible sur le blog chaque mois pour vous raconter les success story (histoire de réussite) de nos anciens étudiants 😉

En effet, certains anciens étudiants d’alpha.b vivent et travaillent désormais en France et ils voulaient partager avec vous comment le fait de venir à alpha.b a changé leur vie !

Alors si vous aussi vous rêvez de changer de vie, si vous vous demandez si un cours de français à l’étranger peut vous aider, peut-être que ces témoignages vous aideront à répondre à la question par l’affirmative.

Ce mois-ci, nous allons discuter avec Leigh, qui est venue 2 fois à alpha.b avant d’emménager en France.

Parle-nous de toi : 

Je m’appelle Leigh, j’ai 20 ans, je viens de Nouvelle-Zélande et j’enseigne l’anglais à des enfants de primaire et de maternelle à Castres. Castres est une ville de taille moyenne, à 1h de Toulouse. J’adore la danse, écrire, la photo et le français 🙂

Quand as-tu commencé à apprendre le français ?

J’ai commencé à apprendre le français au lycée en Nouvelle-Zélande à l’âge de 14 ans.

Au départ, je n’avais pas du tout prévu d’apprendre le français. Si j’avais dû choisir une langue étrangère à cette époque là j’aurais pris l’espagnol.

Mais mon école ne proposait pas l’espagnol et je n’allais jamais m’y mettre sérieusement. Je ne regrette pas d’avoir étudié le français au lycée parce que regardez où ça m’a mené !

J’ai maintenant des amis géniaux venus du monde entier, je comprends beaucoup mieux la culture et j’adore traduire de l’anglais au français.

Je n’aurais jamais eu cette expérience si j’avais abandonné avant.

Ça me procure un sentiment de joie et de réussite. Ça n’a pas toujours été facile et il y a des moments où on veut abandonner c’est sûr.

 

As-tu toujours rêvé d’étudier ou d’habiter en France?

Quand on vit en Nouvelle-Zélande, on est tellement loin du reste du monde qu’on rêve toujours de voyager.

Je suis vraiment tombée amoureuse de la France, sa langue, sa culture la première fois où je suis venue en 2015 avec mon lycée. J’avais tout juste 15 ans. Nous avons passé une semaine à Nice pour apprendre le français à alpha.b et une semaine à faire du tourisme à Paris.

Pour moi, la France est le seul endroit où j’ai envie d’être en ce moment.

 

Pourquoi penses-tu que c’est important d’apprendre le français en immersion plutôt que dans ton propre pays ?

Je pense que c’est très important quand on apprendre une langue de passer du temps à l’endroit où cette langue est utilisée chaque jour.

Tu peux remarquer des petites choses dans la vie de tous les jours, en écoutant les gens que tu n’aurais jamais remarqué en classe ou dans ton propre pays.

Le langage familier, la manière dont parlent les enfants et les adultes, ainsi que le fait de pratiquer chaque jour ce que tu as appris.

Je ne connais pas encore tout le vocabulaire français mais tout ce que je connais déjà, je suis capable de le dire couramment et je n’ai plus à réfléchir avant de parler ! Ça vient juste naturellement.

 

leigh_temoignageCombien de temps es-tu restée à alpha.b ? Quel était ton niveau quand tu es arrivée ?

Je suis venue 2 fois à alpha.b : une semaine en 2015 avec ma classe et 8 semaines en 2019 pour faire un cours intensif pendant l’été.

Mon niveau quand je suis arrivée était début B1.

Aujourd’hui je suis très confiante en mes connaissances, je suis à un très bon niveau B1, voire même B2.

Je parle de manière fluide même si parfois il me manque un peu de vocabulaire, mais ça va venir avec le temps !

Récemment j’ai passé une étape : je ne traduis plus systématique ce que j’entends en anglais. C’était très fatiguant et je ne pensais pas que je réussirai !

Mais je suis vraiment heureuse de ne pas avoir abandonné !

Comment est-ce que cela t’a aidé pour ta vie en France ?

Avoir étudié à alpha.b pendant 8 semaines avant de commencer mon travail et ma vie ici m’a vraiment aidée à mieux communiquer mes idées, mes pensées, mes opinions.

Chaque semaine nous avons abordé le subjonctif, ce qui m’aide beaucoup au quotidien pour parler aux enfants.

Nous avons aussi abordé le plus-que-parfait pendant une leçon et maintenant je l’utilise très souvent.

En tout cas j’ai vraiment senti la différence entre le moment où je suis arrivée et le moment où je suis partie.

Le cours intensif m’a permis de mieux comprendre la culture française et m’a aussi donné l’opportunité de parler dans un environnement rassurant. Les professeurs vous encouragent à vous corriger et prennent le temps de vous écouter même si vous oubliez un mot ou deux !

Cela a vraiment boosté ma confiance en moi.

Et il y a des mots que j’ai appris que j’entendais souvent mais je ne comprenais pas ce qu’ils voulaient dire.

Je suis vraiment heureuse d’avoir passé du temps à l’école avant de commencer mon travail dans cette école où seulement 3 personnes parlent anglais.

Mes compétences en français se sont renforcées surtout pour l’expression écrite et la compréhension écrite.

Aujourd’hui ma compréhension et expression orale est plus forte que jamais.

Quand vous vivez dans un pays où votre deuxième langue est utilisée, c’est beaucoup plus facile d’apprendre à la parler correctement.

Alpha.b m’a aidée avec cette partie.

 

Parle-nous de ta vie en France maintenant, qu’est-ce que tu fais ?

Depuis mon cours de français à Nice l’été dernier, j’enseigne l’anglais à de jeunes enfants de primaire et de maternelle depuis la rentrée de septembre 2019.

Je parle français chaque jour mais je leur permets aussi d’apprendre l’anglais et je pense que cela sera vraiment un plus pour leur futur.

 

Où habites-tu ?

success story

J’habite à Castres, qui est une ville de taille moyenne à 1 h de Toulouse, célèbre pour son équipe de rugby.

Ce qui est très pratique car je suis originaire de Nouvelle-Zélande et c’est donc parfait pour démarrer une conversation.

À Castres, peu de gens parlent anglais donc je ne suis pas vraiment tentée de parler anglais. Ça me permet d’apprendre de nouvelles choses chaque jour sur la langue, les gens et la culture.

Tout le monde est beaucoup plus zen dans des petites villes. Tout le monde est vraiment sympa et veulent m’aider à parler encore mieux. Ça me motive encore plus à devenir bilingue.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans la vie en France?

Pour moi la France me rappelle un peu mon propre pays.

Le temps, les gens que je rencontre mais aussi à quel point la ville dans laquelle je vis aujourd’hui est beaucoup plus cool que celle d’où je viens.

Mais en dehors de ça il n’y a pas beaucoup de différence, à part la langue bien sûr et les vieux immeubles.

J’aime aussi le calme de Castres et le fait de pouvoir utiliser le français chaque jour.

 

Dans le futur, est-ce que tu penses que tu vas rester en France ou retourner dans ton pays ?

J’adorerais rester en France aussi longtemps que possible !

Je prends l’habitude de parler français chaque jour et de m’améliorer et je détesterais devoir retourner chez moi et perdre mon français beaucoup plus vite que je l’ai acquis.

Donc j’aimerais vraiment rester et profiter pleinement avant de penser rentrer chez moi.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.