Articles

Début septembre, avec des élèves venus des quatre coins du monde (Amérique Latine, Nouvelle Zélande, Etats-Unis, Suisse, Autriche, Espagne, Suède …) nous avons organisé une dégustation de vins et de fromages à l’école.

degust 1

 

Au programme, découverte des Vins de Bellet ! Si vous ne les connaissez pas, lisez notre article sur ces vins uniques.

Nous avons découvert les trois couleurs de vins accompagnés de 6 fromages français:

3vins

Pour commencer :
Le Collet du Bové en rosé (bio) : un vin élaboré à partir du cépage niçois le Braquet, qui lui donne de jolies teintes douces avec quelques reflets dorés. Après un premier nez, nous pouvons sentir un bouquet délicat à dominante de rose sauvage et d’églantine. Il s’agit d’un vin d’été qui accompagne très bien la cuisine méditerranéenne, exotique et niçoise bien entendu.

Ici, nous l’avons goûté avec deux fromages de la région :
Le Banon : C’est un fromage de chèvre à pâte molle à croûte naturelle, plié dans des feuilles de châtaigniers brunes et liées par un brin de raphia naturel fabriqué dans les Alpes de Haute-Provence.
La Tomme aux trois laits : C’est un fromage fabriqué à partir de lait de vache, de lait de chèvre et de lait de brebis.

tasting

Pour continuer :
Le Domaine de la Source en Rouge (bio) : un vin élaboré à partir des cépages : Folle noire et Braquet avec une robe rubis et grenat, un nez complexe de fruits rouges à dominante cassis. Il s’agit d’un vin très souple, velouté, boisé avec des notes d’épices, de cerise et de réglisse qui accompagne les viandes rouges, les gibiers ou les fromages.

Sur ce vin, nous avons dégusté deux fromages d’Auvergne :
Le St Nectaire : un fromage de vache au lait cru, avec une pâte de texture souple, de couleur crème, odorante et un léger goût de noisette. Ce fromage était très apprécié par Louis XIV !
La Fourme d’Ambert : tout le monde connaît le Bleu d’Auvergne ou encore le Roquefort mais la Fourme d’Ambert est le plus doux des fromages bleus.

winecheese

Et pour terminer :

Le Collet du Bové en blanc (médaille d’or au concours Féminalise) : un vin élaboré avec le cépage Le Rolle. Il possède une robe claire, jaune citron nuancée or. Il est caractérisé par des nez d’agrumes, de poire et de fleurs blanches. Il a une bouche franche, minérale et une finale de notes de pêche. Il est idéal en apéritif, en accompagnement de poissons ou de crustacés mais également sur du foie gras ou de la truffe.

Pour accompagner ce vin, nous avons terminé sur deux fromages plus corsés ainsi qu’une huile de truffe pour relever le goût :
Un brie de Meaux : célèbre fromage au lait cru de vache et à pâte molle.
Un chèvre cendré : c’est un fromage de chèvre qui, une fois égoutté et démoulé, est roulé dans du charbon de bois, d’où son nom : « cendré »

cheese

Toute la dégustation a été accompagnée de 3 types de pains « bio » différents (campagne, aux céréales et figues, raisins et noix) du magasin BREAD à Nice. Délicieux !!

bread

Merci à tous pour cette dégustation ! Et rendez-vous très prochainement pour de nouvelles découvertes culinaires !

group

Cette année, j’ai passé 3 semaines à l’Institut alpha.b.
Comme je suis étudiante de la communication plurilingue en français et en anglais, j’aime bien vivre dans d’autres pays et spécialement dans la région de Nice que j’adore !
baie des anges (été 2014)

J’ai suivi le cours continu avec Jean Philippe et Carole. Ça m’a fait plaisir d’être part d’un groupe d’étudiants et j’ai fait la connaissance de beaucoup de gens sympas. On a toujours fait un bon mélange entre les exercices et des petites discussions dans la classe.
Pendant la première semaine, c’était encore le temps du carnaval à Nice. Ce spectacle des festivités est connu dans le monde entier ma copine et moi, on a voulu faire la comparaison entre le carnaval de Nice et le carnaval de Cologne (ma ville d’origine).bataille des fleurs
Après avoir vu la bataille des fleurs ainsi que le corso carnavalesque illuminé pendant la nuit, il faut avouer qu’on ne peut pas vraiment comparer les deux villes parce que la manière dans laquelle on fête est totalement différente. Moi, j’aime bien l’atmosphère chic et classique de Nice et c’est la raison pour laquelle j’ai pris des centaines de photos.
grande roue
Déjà à partir de la période de Noel et jusqu’à la fin de la période de carnaval, tous les Niçois et les visiteurs de Nice avaient la possibilité de monter sur la grande roue de Nice. Je pense que c’est la seule grande roue qui donne une vue à la fois vers la mer et vers la montagne – une vue magnifique qu’il ne faut pas du tout rater si on est dans la ville à ce temps-là – si on n’a pas peur de la hauteur.
corse illuminé débutOn remarque qu’il a tellement de choses à faire et à découvrir pour tout le monde à Nice. Si on aime bien le calme, on peut faire un tour à la montagne ou une randonnée le long du Cap de Nice, si on aime bien les musées, on peut aussi bien les visiter sans aucun problème.
Moi, je vous propose d’aller au théâtre de la photographie et de l’image parce qu’il me donne beaucoup d’inspiration pour mes photos.

feux d'artifice (fin carnaval)

Finalement : Convaincue pour aller à Nice pour apprendre la langue française en ayant la possibilité de visiter une région impressionnante.
casino (mirroir d'eau)

 

Jenny Hartmann

(© Photos Jenny)

Depuis le 23 Février 1873, Nice accueille l’un des plus grand carnaval du monde.

 

Cette année, du 13 Février au 1er Mars, vous pourrez assister à l’un des plus beaux spectacles de la Côte d’Azur . Plus de 1000 musiciens et danseurs venus du monde entier, 18 chars lors des défilés vous raconteront l’histoire du « Roi de la Musique » pendant 3 semaines. Sans oublier les célèbres batailles de fleurs où sur des chars décorés des plus belles compositions florales, des personnages vêtus de costumes extravagants lancent au public mimosas, gerberas, lys …

Mardi Gras oblige, venez déguster les ganses niçoises !

Vous pouvez également en profiter pour aller à la Fête des Mimosas à Mandelieu ou encore à la Fête du Citron à Menton

Et n’oubliez pas que pour tout séjour dans notre institut jusqu’au 27 Février vous bénéficiez d’une offre spéciale : un cours intensif offert pour l’achat d’un cours continu. Plus d’informations sur : WINTER OFFER

Bonnes fêtes de fin d’année à tous ! Revivez vos meilleurs moments 2014 en vidéo ! Rendez-vous en 2015 pour de nouvelles aventures !

Résultant d’une tradition médiévale, c’est le 23 février 1873 que naît à Nice le Carnaval sous sa forme moderne telle qu’on le connaît encore aujourd’hui. Le Niçois Andriot Saëtone ayant créé pour l’occasion le « Comité des fêtes », chargé de tout le développement et toute l’organisation de l’évènement. Le 1er roi du Carnaval de Nice s’appelait logiquement « Carnaval 1er » et allait être le 1er d’une très longue lignée, puisque depuis, le Carnaval continue d’être l’évènement vedette de l’hiver à Nice, Côte d’Azur.

Cette année, le thème du Carnaval est « Roi du Sport », clin d’oeil problable aux Jeux Olympiques organisés à Londres prochainement, et se déroule du 17 février au 4 mars. N’hésitez pas à consulter le site officiel pour plus d’informations et d’images !

Un joyeux Noël 2011 et une magnifique année 2012 à tous !!!

L’événement phare de la Côte d’Azur en hiver, c’est le célèbre Carnaval de Nice, cette année du 18 février au 8 mars 2011. Le thème de 2011 sera « Roi de la Méditerranée » : une multitude de méduses, écrevisses, poissons et serpents de mer qui voleront dans les airs comme s’ils nageaient dans la mer… Nous trouverons aussi les nombreuses références mythologiques qui accompagnent l’histoire de la Méditerranée.

Pour couronner le tout : un Roi du Carnaval très « solaire », de 18 mètres de haut et une Reine en costume traditionnel niçois, entourée de demoiselles représentant les 4 éléments (l’eau, l’air, la terre et le feu).

A partir de 2011, le Carnaval de Nice invitera chaque année un pays, considéré « invité d’honneur ». Le choix de la ville s’est naturellement porté pour cette ‘première’ sur l’Italie, pays tout proche, qui fête cette année les 150 ans de son unification. La Tunisie sera elle aussi mise à l’honneur, car on célèbre ce mois-ci le jumelage de la ville de Nice, avec la ville de Sousse.

The landmark event in the French Riviera in winter, is the famous Nice Carnival, this year from Frebruary 18th to March 8th. The theme for 2011 is « the King of the Mediterranean, » : a mass of jellyfishes, crayfishes, fishes and sea-serpents that will be flying in the air, just like if they were swimming in the Sea… Many symbols will appear in reference to mythology around the Mediterranean History.

And to crown it all : a very « solar » King of Carnival, high 18 m. and a Queen wearing a traditional Nice costume, surrounded by 4 ladies who embody the 4 elements (water, air, earth and fire).

From 2011 on, Nice Carnival will invite every year a different country as its « honor guest ». For this 1st time, the city naturally went for Italy, a very close country, that celebrates this year the 150th anniversary of its unification. Tunisia will also be highlighted because the twinning of the city of Nice and the city of Sousse is celebrated this month.

Après « La Cenerentola » à l’Opéra de Nice en décembre, voici « LA BELLE AU BOIS DORMANT » PAR LE BALLET OPERA NATIONAL DE KIEV… qui se produira au Palais des Congrès et des Expositions de NICE, « ACROPOLIS« , le samedi 22 Janvier 2011 à 20h30.

« La Belle au bois dormant » est un conte populaire. Parmi les versions les plus célèbres figurent celle de Charles Perrault, publiée en 1697, et celle des frères Grimm (1812). Ce conte inspira à Piotr Ilitch Tchaïkovski le ballet « La Belle au Bois Dormant », dont la chorégraphie est signée par Marius Petipa.
Sur scène, 50 artistes seront présents avec Tatiana Goliakova et Ekaterina Koukhar dans le rôle d’Aurore (Etoiles du Ballet Opéra National de Kiev), Alexandre Stoyanov (Etoile du Ballet Opéra National de Kiev) et Ulvi Avizov (Etoile du Ballet Opéra de Riga en Lettonie).
Le Ballet Opéra National de Kiev a reçu « l’Etoile d’Or », c’est-à-dire le meilleur ballet au 2ème festival mondial de danse à Paris. Il se produit maintenant sur les plus grandes scènes internationales, celle du Bolchoï à Moscou, de La Scala de Milan, du Metropolitan Opéra de New York… La Belle au Bois Dormant de Tchaïkovski représente l’apogée du ballet classique : la danse s’affirme comme art majeur.

Tarifs : entre 41 et 69,50 Euros
Renseignements : 00 33 497 258 136

 

En cette fin d’année où il fait bien froid dans une grande partie de la France (mais heureusement, pas tellement à NICE Côte d’Azur !!!), la Gazette a décidé de vous présenter l’expression « être vêtu comme un oignon« …

Cette expression française date du 13ème siècle et s’utilise pour décrire quelqu’un qui -pour se protéger du froid- porte plusieurs couches de vêtements superposées… La métaphore de l’oignon est très facile à comprendre 🙂

Exemple : « Paul est vêtu comme un oignon aujourd’hui ! Il a deux T-shirts, une chemise, un pull, une veste et un blouson … tu le connais, il est si frileux !!! »

Apprendre le français, c’est aussi comprendre et utiliser des expressions françaises en contexte et des idiomatismes… Alors, n’hésitez pas, vous aussi, décrochez la lune et faites ce que vous ne pensiez pas pouvoir faire !

We’re at the end of the year and it’s already quite cold almost everywhere in France (but lucky us… not really in NICE French Riviera !!!); La Gazette decided to introduce the phrase « être vêtu comme un oignon » / « to be dressed like an onion » …

This French set phrase dates from the 13th century and is used to describe someone who -in order to keep protected from cold- wears several laid coats of clothes… The onion methaphor is easy to understand. J

Example : « Paul is ‘vêtu comme un oignon’ today ! He wears 2 T-shirts, 1 sleeve, 1 pull over, 1 jacket and 1 blouson… you know him… he has so cold feet !!! »

Il n’est pas toujours facile d’aborder l’aspect historique / culturel d’une ville inconnue tout seul.

La ville de Nice, grâce à son centre du patrimoine, vous propose un programme de visites commentées sur différentes thématiques : « Nice baroque », « Nice à la Belle Époque », « Les trésors du Vieux-Nice » … Ces visites se répètent chaque semaine, ce qui vous permet d’avoir plusieurs occasions de les suivre.

Chaque visite dure environ 2 heures, est assurée en français et coûte 5 euros (2.50 euros pour les étudiants!).

Une belle manière de découvrir les multiples visages de Nice.

Sometimes, it can be difficult to approach – by one’s own – the historic / cultural side of an unknown city.

NICE, thanks to its centre du patrimoine, suggests you a schedule of guided tours, following different themes : « Nice at the baroque time », « Nice at the Belle Epoque », « The treasures of the old town »… These tours are organized every week, so that you have many opportunities to take part in.

Each tour lasts for about 2 hours, is guided in French and costs 5 euros (2.50 for students).

A nice way to discover NICE’s varied identities.