Articles

Au mois d’Avril, nous avons reçu un groupe de 13 étudiants néo-zélandais qui participaient à un programme de 15 jours organisé par Abbey Language Travel : une semaine à Nice pour étudier le français dans notre école et visiter notre région, puis une semaine à Paris pour découvrir la capitale de la France.

Un grand merci à Leigh, notre photographe du groupe pour ses belles photos et pour nous avoir écrit ce texte racontant son expérience !

IMG_5507

 

Quand nous sommes finalement arrivés à Nice, après un voyage de 30 heures qui a pris 60 heures à cause des retards d’avion, nous sommes rapidement retombés sur nos pieds et nous avons commencé notre visite guidée autour de Nice avec notre charmante guide Emeline.

When we finally got to Nice after a 30 hour trip that took 60 hours because of plane delays, we were soon on our feet and started our guided tour around Nice with our lovely guide Emeline.

IMG_5805
IMG_5565
IMG_5752

Nous sommes allés dans de fabuleux vieux villages et nous avons visité des villes historiques de Provence. Les bâtiments sont incroyables et c’était génial de voir que beaucoup d’entre eux étaient toujours en bon état. Il y a tellement d’histoire en France que nous n’avons pas en Nouvelle Zélande !

We went some amazing old towns and visited the historic town of Provence. The buildings are so amazing and it was so cool how most of them are still standing! There is so much history behind France that New Zealand doesn’t have!

IMG_5775
IMG_5542

Les familles d’accueil étaient très sympathiques, et je pense qu’en tant que groupe nous avons bien apprécié nos hôtes français. Nous avons essayé de nous adapter à la journée type, de manger la même nourriture et bien sûr : parler la langue !

The homestays were very nice, and I think as a group we generally enjoyed the French host as well as trying to blend in their normal day, eat their food and of course, speaking the language!

Pendant la semaine, nous avons fait la visite de tout Nice à pied, avec la Confiserie Florian. Nous avons dégusté les spécialités locales, nous avons visité le MAMAC, fait du shopping à Nice étoile. 

IMG_5871
IMG_5928
IMG_6059
IMG_6200  IMG_6255

Puis nous avons visité Eze-Village et la parfumerie Fragonard :

IMG_6477
IMG_6482
IMG_6645

Antibes et le Musée Picasso :

IMG_6917

Le Palais Princier et le Musée Océanographique de Monaco :

IMG_6965
IMG_7015
IMG_7131

Nous sommes même allés prendre le déjeuner en Italie sans notre guide :

IMG_6657

Nous avons été stupéfaits par ces villes qui appartenaient avant à une partie de l’Italie. Ça se voyait surtout dans l’architecture des appartements que nous pouvons voir à des kilomètres et de l’absence d’espace vert, d’herbe. Nous ne sommes pas habitués à ça.

IMG_6247
IMG_5964

J’ai adoré les nombreuses statues et leurs représentations, par exemple, les scribes lumineux Place Masséna qui représentent les 7 continents.

During the week, we took tours around the whole of Nice on foot, including visiting a confiserie, did some food tasting, went to MAMAC museum, shopping at Nicetoile, visited Eze village, perfumery, unaccompanied by tour guide trip to Italy for lunch, Antibes, Picasso museum, and the castle and oceanographique of Monaco. We were amazed at the city which was once Italy. It definitely showed in the architecture of the appartments which we could see for miles but not much grass as our group was used to! Loved the many statues and the representation of them all included the glowing monks on the stands the represented the seven continents.

En conclusion, j’ai vraiment beaucoup aimé Nice. Le temps était super et nous avons vraiment eu de la chance. Je reviendrai, mais la prochaine fois je veux nager dans la mer au bord des belles plages.

Over-all I really loved Nice. The weather was the best and we were so lucky. I definitely will be coming back when I come over next time, but I want to swim in the beautiful beaches next time…

IMG_6082

Le jour après avoir visité Monaco, nous sommes partis pour Paris. Le train allait super vite le long des rails et nous avons pu voir la campagne, les collines et quelques maisons par-ci, par-là. Quand nous sommes arrivés à Paris, notre guide ne savait pas où était le bus mais nous sommes immédiatement allés à FIAP Jean Monnet, notre auberge.

The day after Monaco we left for Paris. The train went super-fast along the track and you could see the country side with hills and a few houses here and there. When we arrived in Paris our tour guide didn’t know where our bus was but we immediately went to FIAP Jean Monnet, our hostel.

IMG_7252

  Après une douche rapide, nous avons pris le métro pour la première fois et mon dieu, c’était fou ! Nous avons visité Notre Dame et nous avons marché sur l’île au milieu de la Seine et nous avons trouvé un endroit pour diner. Après nous, nous avons fait une croisière sur les bateaux mouches et avons appris encore plus sur l’histoire de nombreux bâtiments, puis nous avons jeté un premier coup d’œil à la Tour Eiffel scintillante.Quand nous sommes repartis, nous avons perdu deux étudiants et un professeur qui s’étaient mélangés avec un groupe de touristes américains.

 After washing up we took the metro for the first time and man it was crazy! We visited the Notre Dame, and walked down the island between the Seine River and found a nice place to eat dinner. After that, we went on a river cruise and learned even more about the history of many historic buildings, and that’s when we got the first glimpse of the glistening La Tour Eiffel.
We when got off we lost two students and a teacher who had mixed up with the American tourists…

IMG_7354
IMG_7244

Le lendemain, nous avons fait tous les clichés du touriste : l’Arc de Triomphe, les Champs Elysées, La Place de la Concorde, Le Louvre et au final nous avons grimpé en haut de la Tour Eiffel.

The next day we did all the cliché tourist stuff like the L’arc de triomphe, Champs Elysées, place de la Concorde, Le Louvre and last but not least we climbed the Eiffel tower.

IMG_7180
IMG_7194

IMG_7457
IMG_7461
IMG_7531
IMG_7557

Pendant la semaine, nous avons visité le Grand Palais de Versailles, le Centre Pompidou, le Sacré Cœur and Disneyland avant que 13 étudiants épuisés et les adultes repartent à la maison lors d’un voyage beaucoup plus court qu’à l’aller. Le temps était aussi beau qu’à Nice mais apparemment la semaine d’avant, le temps était horrible.

Over the week we visited the grand palace of Versailles, le centre Pompidou, le Sacré Coeur and Disneyland before all 13 tired teens and the adults headed home on our much shorter trip back. The weather was as perfect as Nice because apparently it was horrible weather the week prior.

IMG_7827
IMG_7784
IMG_7675
IMG_7795

Je ne sais pas pour les autres mais moi, j’ai dormi pendant 20 heures quand on est rentré. Cette expérience m’a inspirée à voyager plus, spécialement en Europe. C’était incroyable et j’aimerais vraiment remercier nos guides : Emeline et Sarah, les professeurs à Alpha.b, nos familles d’accueil pour avoir pris soin de nous, les chauffeurs de taxi et de bus et les charmants habitants 🙂

I don’t know about anyone else but I slept for 20 hours when I got back. I am inspired to travel more, especially around Europe. That was so amazing and we’d like to thank the tour guides Emeline and Sarah very much, the teachers at Alpha-B, our homestays for having to care for us, our coach/taxi/bus drivers and the lovely citizens 🙂

11208903_870609902975999_1143543427_n

Merci.

Leigh Bedford

Du 14 au 22 Mars, c’était la semaine de la Francophonie, à laquelle notre école a participé.

La classe d’Audrey, venue d’Autriche avec le programme « Allez-y » a joué le jeu et a imaginé des photographies à partir des 10 mots proposés cette année pour « La Bataille des 10 Mots » 1896887_971978629486742_5908048846739938606_n

 

Le premier groupe a choisi le mot :

Inuit, e [inɥit] n. et adj. – ÉTYM. 1893, les Inoïts, mot de la langue inuite « les hommes », pl. de Inuk « homme »

Voici leur participation, pour voter pour eux, aller sur : INUIT à NICE

Le deuxième groupe a choisi le mot :
Kitsch ou Kitch [kitʃ] adj. inv. et n. m. inv. – ÉTYM. 1962, de l’allemand Kitsch (Bavière, v. 1870), de kitschen « rénover, revendre du vieux »

Voici leur participation, pour voter pour eux, aller sur : Le Kitsch à la française

Le troisième groupe a choisi le mot :
Zénitude [zenityd] n. fém. – De zen, origine japonaise, terme lexicalisé en 2000

Voici leur participation, pour voter pour eux, aller sur : Zénitude sous les palmiers
zenitude

Le dernier groupe a choisi le mot :
Grigri [gʀigʀi] n. m. VAR. gris-gris – ÉTYM. grigri 1643; autre sens 1557, origine inconnue I. Amulette (Afrique, Antilles). II. Petit objet magique, porte-bonheur (ou malheur). Des grigris, des gris-gris. « Cette pièce de bijouterie fantaisie s’ornait de toute une ribambelle de pendeloques et de grigris » (Liberati).

Voici leur participation, pour voter pour eux, aller sur : Gris-Gris
Grisgris

Merci à eux pour leur imagination et votez pour eux !! Résultats le 18 Mai 2015.

Voici un texte écrit par un ancien élève de l’école. Merci à lui de le faire partager !

Réflexions sur la politesse française

Après avoir lu, dans un journal suédois, un article d’un propriétaire d’un café à Nice qui demandé un prix plus haut des clients qui n’ajoutait pas « s’il vous plaît » après avoir commandé un café, j’ai commencé à réfléchir sur la politesse française.  Ce que je trouvais un peu amusant en lisant l’article était qu’ il conclu en disant que les Français aiment beaucoup « la formalité ». Le mot « politesse » n’était jamais mentionné.

Quelle est alors la différence entre la politesse et la formalité ? Pour moi, la formalité a plus à voir avec les règles. Le manière attendu de se comporter ou faire les choses, dans un certain culture. La politesse vient par contre de l’intérieur et est donc individuelle. Une action au delà de l’attendu. Ouvrir la porte à quelqu’un ou laisser sa place au bus pour une femme enceinte, par exemple. Ou pourquoi pas une chose tellement simple comme respecter la file de attente d’un bus…

Quelque fois « s’il vous plaît » est utilisé pour souligner une politesse, mais cela ne veut pas dire que ces mots sont toujours prononcés avec l’intention d’être poli. Quand quelqu’un veut passer une personne qui a arrêté au milieu de la trottoir et dit : « Excusez-moi, s’il vous plaît ! » pour la faire comprendre qu’elle bloque la route, c’est de la politesse ou de la sarcasme ? Dans ce cas on ne trouve probablement pas beaucoup de la gentillesse dans le ton de la voix. Cela veut dire, pour moi, que n’importe combien des mots ou phrases d’un niveau soutenus une personne utilise, s’elle le fait avec raillerie ou un ton arrogant.

Je comprends, et soutiens, l’idée que l’on doit s’adapter à une nouvelle culture en la visitant – c’est de la politesse ! – mais il faut aussi comprendre que les règles et les comportements que l’on utilise, en les adaptant, font parte des formalités, et pas de la politesse. Alors, si un touriste oublie, ou ne sait pas, de dire « s’il vous plaît » après avoir commandé un café, est-ce qu’il est une personne au cœur moins polie que les autres, seulement pour avoir ignoré une formalité ? Ce n’est pas sûr, même si le serveur français probablement préfère le penser.

Je ne veux pas dire que les Français sont plus ou moins polis que les habitants d’autres pays, mais je le trouve assez amusant que les Français se pensent plus polis que beaucoup d’ autres nationalités juste parce que leur mode de communiquer ou manière de parler demande plus des formalités.

Patrik Hammarström

Alpha.b vous souhaite une bonne année 2014 ! Petit test … Pouvez-vous identifier en quelles langues nous vous avons présenté nos voeux ?

Ces dernières semaines, plusieurs groupes d’élèves autrichiens ont fait le voyage de Vienne et sa région jusqu’à Nice pour venir étudier le français en France. Ils ont aussi profité de leur séjour linguistique pour visiter par exemple Cannes, Monaco, Antibes ou quelques uns des nombreux musées de Nice.

Voici l’une des photos que nous a gentiment envoyées, à son retour en Autriche, le groupe venu du lycée professionnel HLW-Horn par le biais de l’agence « Allez-y » à Vienne. Les autres photos que nous avons reçues de leur part sont visibles sur notre groupe facebook … et pour tous ceux qui voudraient rajouter leurs photos à notre galerie, n’hésitez pas !!!

Encore MERCI à ce très agréable groupe d’HLW et très bonne continuation à tous !

During the last weeks, several groups came from Wien or its area to Nice, in order to study French in France. They also used the occasion of their language study vacation to visit for example Cannes, Monaco, Antibes or some of the many Museums in Nice.

When the group from the professionnal high school HLW-Horn came back to Austria, they kindly sent to us some pictures of their stay in Nice, organised by means of the « Allez-y » agency in Vienna. Here is one of those. The other picts we received are available on our facebook group … and for those of you who would like to add theirs photos on our gallery, feel free to do it !!!

Thanks again to this very pleasant group from HLW and all the Best to all of you !

En 2009, l’institut ALPHA.B Nice a eu l’honneur de parrainer la 5ème Edition du FESTIVAL COURT FRANCOPHONE DE POLOGNE qui s’est tenu à Zielona Gora. Objectif : réaliser un film court en français, avec sous-titres polonais, sur le thème de « L’allumette ».

A cette occasion, 2 cours de français de 2 et 3 semaines (hébergement inclus) pour 2 personnes ont été offerts par l’institut Alpha.b . Ce Festival se développe et prend de plus en plus d’ampleur chaque année… Nous avons déjà hâte de découvrir les films de 2010, qui auront pour thème « Le clou ».

In 2009, the ALPHA.B Institute in Nice begged to sponsor the 5th Edition of the Polish French-Speaking Short Film Festival, that took place in Zielona Gora. Target : producing a short film in French, with polish subtitles, with the theme of : « Matchstick ».

In this occasion, the alpha.b institute granted 2 French courses of 2 and 3 weeks (accomodation included) for 2 people. This Festival is scoping every year … We already can’t wait to see the films for 2010, on the theme of : « the nail ».

Vous avez été nombreux à répondre à la 1ère série de questions en septembre pour gagner des cours de français gratuits à NICE avec l’école internationale de français alpha-b. Pour garder toutes vos chances de faire partie des 3 gagnants, il vous faut désormais être TRES RAPIDES !!! Répondez tout de suite à cette nouvelle série (sur ‘gazette@alpha-b.fr’) et rendez-vous le 1er novembre pour les 5 dernières questions !

Question n°1

L’expression idiomatique « mettre son grain de sel  » signifie (sélectionnez la bonne réponse) :

– « transformer une conversation banale en une conversation passionnante »

– « interrompre une conversation à table pour demander du sel »

– « se mêler à une conversation qui ne nous concerne pas »

Maintenant que vous avez trouvé la bonne explication , imaginez et expliquez AVEC VOS PROPRES MOTS une situation, un contexte, où on peut utiliser l’expression « mettre son grain de sel » !

Question n°2

Jusqu’à une date assez récente, Nice, rattachée au Duché de Savoie, n’était pas française … mais … savez-vous en quelle année exactement Nice a été annexée à la France ? (Sous le plébiscite de Victor Emmanuel II de Savoie)

Question n°3

Je dois dire : « J’ai des problèmes » mais « J’ai de gros problèmes » … Pourquoi « des » devient-il « de » dans la seconde phrase ?

Question n°4

Rendez-vous sur facebook (« Alpha B – Institut linguistique à Nice ») … Un lien vers une vidéo de l’humoriste Joseph Gorgoni a été publié. Il est déguisé en femme, pour jouer « Marie-Thérèse Porchet » qui se moque tendrement de la population suisse-allemande. Quand elle présente la géographie de la Suisse, elle dit : « Nous avons tout d’abord ici, en bleu, la Suisse romande, là où on parle français, c’est à dire les gens ……………………… ! »

Complétez cet espace avec le mot manquant qu’utilise l’humoriste !

Question n°5

Enfin, pour ceux qui lisent régulièrement la gazette : en avril 2009, nous avons publié un travail effectué par la classe de Brenda, à partir d’une poésie de 1949. Quel est le nom du poète français qui a écrit ce poème ? (Pour ceux qui ne l’ont pas lu ou qui ont oublié… il est possible de consulter les anciens numéros, ils sont classés par mois !!!)

Eh oui, on ne le dit jamais assez : « le temps passe trop vite! » … Nous voici bientôt en 2010 et comme chaque année, l’institut édite une nouvelle brochure, enrichie d’un nouveau graphisme et de nouvelle photos. Vous y trouverez bien sûr les prix des cours de français mais aussi toutes les informations nécessaires à l’organisation de votre séjour linguistique à Nice. Ce document est en cours d’impression pour le moment, mais pour ceux d’entre vous qui le souhaitent, la brochure est déjà disponible au format pdf, sur simple demande à : information@alpha-b.fr … N’hésitez pas !

We always say -but not enough!- that « time goes too fast! »… Here we are, almost in 2010 and like every year, the institute publishes a new booklet, enhanced with a new graphic design and new picts. This document is being printed at the moment, but for those of you who want it, the booklet is already available as a ‘pdf’, simply by request at : information@alpha-b.fr… Feel free to ask for it !

Ce mois-ci, nous avons choisi de faire intervenir Bernard Cerquiglini (un grand spécialiste de la langue française) pour parler du mot « e-mail », fréquemment utilisé de nos jours, mais qui peut trouver des équivalents « plus français » !

Rendez-vous sur sa vidéo

This month, we decided to let Bernard Cerquiglini (famous French language expert) speak about the word « e-mail » often used nowadays, but it also can have some equivalents, much more « Frenchy » !

Let’s look at his vidéo

Ian, qui avait intégré l’équipe administrative d’alpha.b au cours du mois de juin, pour un stage professionnel de 2 mois dans le cadre de ses études universitaires, en Allemagne, va bientôt nous dire au revoir … Les départs sont souvent tristes, mais toute l’équipe d’alpha.b, école de langue en France lui souhaite une très bonne continuation et gardera un souvenir très agréable de ce jeune homme toujours de bonne humeur ! A bientôt !

« J’ai réfléchi sur ce que je pourrais dire de mon séjour à Nice. Et en fait, c’est facile : L’Europe sans frontières ! C’est devenu ma devise. J’ai découvert et j’ai fait l’expérience de l’âme de l’Europe contemporaine ! »

Ian, who had joined the administrative staff of alpha in June, for a period of work experience as part of his academic studies, in Germany, is about to tell us goodbye… Departures are often sad moments, but the all staff wishes him good luck for the future and we all will keep a very nice memory of this young man, always in a good-mood ! See you soon !