Dans quelques jours le Carnaval de Nice va démarrer et notre nouveau collègue Adrian, ancien étudiant d’alpha.b, va vous parler de cette fête, très populaire à Nice.

 

En tant que Suisse, est-ce que je connais le carnaval ?

En tant que citoyen de Lucerne, j’avais le sentiment d’avoir déjà tout vu en ce qui concerne le carnaval.

Le carnaval (ou Fasnacht comme on l’appelle en Suisse) appartient à la ville de Lucerne comme le Pilatus ou le lac des Quatre-Cantons. Personnellement, j’apprécie les costumes colorés et les déguisements créatifs du carnaval.

Lorsque je suis parti fin janvier pour travailler à Nice on a supposé que je ne pourrais pas profiter cette année de cette couleur et de cette créativité…

Mais après neuf heures de route, j’ai immédiatement remarqué que les habitants de Nice fêtent eux aussi le carnaval.

Au début, je pensais que cela ne pouvait pas être très grand, car nous, les Lucernois, célébrons le plus grand et le meilleur des carnavals…

Cependant, après peu de temps, je me suis rendu compte que le carnaval de Nice est le troisième plus grand carnaval du monde (les immenses tribunes de la place Masséna donnent une idée de la dimension).

Jusqu’à 600 000 personnes regardent les défilés et plus d’un million de personnes participent aux festivités qui durent deux semaines.

Le carnaval de Nice a une longue tradition et a été mentionné pour la première fois en 1294.

Les gens de l’époque se déguisaient en animaux (avec de vraies peaux) ou en plantes à faire sonner au printemps.

Aujourd’hui, les super-héros ou les princesses bordent les rues, mais ils sonnent aussi au printemps (peut-être même plus vite avec leurs super-pouvoirs).

Parler du printemps : même en février, le soleil sourit à Nice à des températures agréables et vous permet de profiter du carnaval sans avoir froid aux pieds ou aux mains.

Vous aimez le carnaval et vous aimeriez apprendre le français en plus ?

Notre école de langue située au cœur de Nice vous permet d’apprendre le français le matin et de participer au carnaval l’après-midi, ou d’appliquer immédiatement vos connaissances nouvellement acquises dans une conversation avec les habitants. En raison de la situation centrale de l’école, vous êtes immédiatement dans l’action et ne perdez pas de temps.

Pourquoi venir au carnaval de Nice ?

  • Troisième plus grand carnaval après celui de Rio et de Vienne

  • Plus de onze défilés avec des chars étonnamment grands

  • Des températures douces et une faune florissante

  • Plus de 1500 artistes de rue vous attendent pour vous divertir

À propos de l’auteur:

Adrian Jost est le nouveau visage de la réception de l’école de langue alpha.b.

Je veille au bien-être des étudiants et fais office de médiateur en cas de difficultés. J’ai 30 ans et je suis professeur de lycée en Suisse.

Pendant mon temps libre, j’aime faire de la randonnée, cuisiner et jouer de la guitare.

Je ne suis jamais opposé à une conversation ou à un livre intéressant.

Il s’agit de mon premier article sur le blog et dans les prochaines semaines, je publierai plusieurs épisodes dans lesquels j’examinerai de plus près l’histoire, la cuisine et la culture de Nice et l’enrichirai de mes impressions.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.