Articles

Lors d’un cours du « Club 50« , nous avons abordé le travail de l’auteur Georges Pérec. Cet auteur, connu pour son roman « la disparition » (roman intégralement rédigé sans utiliser une seule fois la lettre « e »!!!), est aussi célèbre pour son petit recueil de phrases commençant par « Je me souviens … », réunissant des souvenirs parfois personnels mais plus souvent des souvenirs communs à toute une génération. Après avoir vu au théâtre la pièce mise en scène par une petite troupe d’acteurs locaux, les étudiantes se sont amusées à écrire leurs propres « Je me souviens… », dont voici quelques extraits :

Eva:

– Je me souviens de la 1ère banane que j’ai mangée après la 2nde guerre mondiale, en 1946. J’étais très excitée, mais j’ai été très déçue par le goût.

– Je me souviens du jour où j’ai eu mon permis de conduire.

– Je me souviens que JF Kennedy a été assassiné l’année où j’étais enceinte de mon fils.

Siv :

– Je me souviens quand notre roi Gustave V de Suède est mort et que ma mère m’a forcée à écouter de la musique tragique pendant toute une journée !!!

– Je me souviens de mon mariage et de la naissance de mes deux enfants.

Irene :

– Je me souviens que quand JFK est mort, j’étais à l’école et que tout le monde était vraiment malheureux.

– Je me souviens que quand JFK junior a eu son accident d’avion, c’était il y a 10 ans : j’étais sur une plage en Australie, j’ai entendu la nouvelle à la radio.

– Je me souviens que quand j’étais jeune, j’étais hôtesse de l’air et un jour un passager a fait une crise cardiaque mortelle dans l’avion. Nous avons dû le recouvrir avec une couverture jusqu’à l’atterrissage et les autres passagers n’étaient pas du tout perturbés, avec mes collègues nous avons continué de servir des cafés, des sodas etc.

Janet :

– Je me souviens des masques anti-gaz et des refuges anti-bombes dans les jardins.

– Je me souviens de l’explosion de Tchernobyl et de toute l’Europe qui était menacée par un nuage radioactif.

– Je me souviens que dans les paquets de cigarettes il y avait des images à collectionner, avec des vedettes de cinéma, des soldats en uniformes, des oiseaux du monde entier …

J’adore l’Opéra et, bien sûr, la Musique et les chansons. Mais hier, j’ai eu quelques problèmes. Je suis allée à l’Opéra pour voir le Spectacle du « Barbier de Séville » et j’ai eu de la claustrophobie. Les places étaient très hautes, il faisait chaud et mon genou droit me faisait mal parce que mes jambes sont longues (ce n’était pas possible de les étendre).

Je me suis levée. Les gens, partout, me poussaient et finalement j’ai voulu chercher les toilettes. Je suis sortie par la porte la plus proche. Je suis descendue, je me suis arrêtée à chaque étage et j’ai regardé par les petites fenêtres pour voir s’il y avait les toilettes, mais il n’y avait rien.

J’ai rejoint le grand escalier. Finalement, j’ai ouvert la porte et … voilà ! J’étais dans la rue. Mais la porte s’est fermée et je suis restée bloquée dehors. C’était peut-être « le Fantôme de l’Opéra » ?

Linda MacLeod – USA