Quelles spécialités niçoises connaissez-vous ?

Les étudiants d’alpha.b découvrent une sélection de spécialités niçoises. Au menu : pissaladière, coca frita, mini pan-bagnat, tourte de blettes et pizza traditionnelle accompagnés d’un Rosé de Provence.

imagedegust2 imagedegust3 photodegust1

Un grand merci à La Cuisine Joyeuse, traiteur niçois pour cette dégustation !

photoitwlara

Trois élèves de la classe A2 d’Emeline : Sarah, Brör et Benjamin ont interrogé Lara, notre nouvelle stagiaire d’Alpha.b.

Découvrez leur interview :

 

Brör : Dans quelle ville as-tu grandi ?

Lara : J’ai grandi dans un petit village belge: Oosterwijk jusqu’à l’âge de 13 ans puis j’ai déménagé à Geel où je suis allée à l’école. Ensuite j’ai habité à Anvers pendant 2 ans dans une chambre étudiante et aujourd’hui, j’habite à Nice à Happy House avec d’autres étudiants de l’école.

Benjamin : Où as-tu étudié ?

Lara : J’ai déménagé à Anvers pour étudier.

Brör : Qu’est-ce que tu as étudié ?

Lara : Je suis toujours en train d’étudier le commerce international. Je pourrais devenir assistante de direction.

Benjamin : Pourquoi tu as choisi de travailler à Nice ?

Lara : J’ai décidé de travailler à Nice pour acquérir de l’expérience et pour améliorer mon français, parce que le français est très important en Belgique, c’est la deuxième langue du pays.

Brör : Est-ce que tu aimes ton travail à Nice ?

Lara : Oui j’aime beaucoup travailler à Nice, j’aime bien faire les tâches administratives, j’aime organiser et gérer les dossiers des étudiants et mes collègues sont très sympas. L’ambiance de travail est beaucoup plus agréable qu’en Belgique, c’est beaucoup moins stressant.

Benjamin : Dans quel pays tu as habité ?

Lara : J’ai toujours habité en Belgique, jusqu’à aujourd’hui. Je suis à Nice depuis Janvier et je reste jusqu’au mois de Juin.

Brör : Quel était ton premier travail ?

Lara : Mon premier travail c’était dans un magasin de bonbons au bord de la mer en Belgique quand j’avais 15 ans.

Benjamin : Quels sont  tes meilleurs souvenirs de vacances ?

Lara : Je suis allée en Thaïlande pendant un mois en 2010, c’est un très beau souvenir. Et j’ai également fait une croisière en Norvège avec mes grands-parents pour leurs 50 ans de mariage.

1601553_718278751539662_1858254676_n

Voici un texte écrit par un ancien élève de l’école. Merci à lui de le faire partager !

Réflexions sur la politesse française

Après avoir lu, dans un journal suédois, un article d’un propriétaire d’un café à Nice qui demandé un prix plus haut des clients qui n’ajoutait pas « s’il vous plaît » après avoir commandé un café, j’ai commencé à réfléchir sur la politesse française.  Ce que je trouvais un peu amusant en lisant l’article était qu’ il conclu en disant que les Français aiment beaucoup « la formalité ». Le mot « politesse » n’était jamais mentionné.

Quelle est alors la différence entre la politesse et la formalité ? Pour moi, la formalité a plus à voir avec les règles. Le manière attendu de se comporter ou faire les choses, dans un certain culture. La politesse vient par contre de l’intérieur et est donc individuelle. Une action au delà de l’attendu. Ouvrir la porte à quelqu’un ou laisser sa place au bus pour une femme enceinte, par exemple. Ou pourquoi pas une chose tellement simple comme respecter la file de attente d’un bus…

Quelque fois « s’il vous plaît » est utilisé pour souligner une politesse, mais cela ne veut pas dire que ces mots sont toujours prononcés avec l’intention d’être poli. Quand quelqu’un veut passer une personne qui a arrêté au milieu de la trottoir et dit : « Excusez-moi, s’il vous plaît ! » pour la faire comprendre qu’elle bloque la route, c’est de la politesse ou de la sarcasme ? Dans ce cas on ne trouve probablement pas beaucoup de la gentillesse dans le ton de la voix. Cela veut dire, pour moi, que n’importe combien des mots ou phrases d’un niveau soutenus une personne utilise, s’elle le fait avec raillerie ou un ton arrogant.

Je comprends, et soutiens, l’idée que l’on doit s’adapter à une nouvelle culture en la visitant – c’est de la politesse ! – mais il faut aussi comprendre que les règles et les comportements que l’on utilise, en les adaptant, font parte des formalités, et pas de la politesse. Alors, si un touriste oublie, ou ne sait pas, de dire « s’il vous plaît » après avoir commandé un café, est-ce qu’il est une personne au cœur moins polie que les autres, seulement pour avoir ignoré une formalité ? Ce n’est pas sûr, même si le serveur français probablement préfère le penser.

Je ne veux pas dire que les Français sont plus ou moins polis que les habitants d’autres pays, mais je le trouve assez amusant que les Français se pensent plus polis que beaucoup d’ autres nationalités juste parce que leur mode de communiquer ou manière de parler demande plus des formalités.

Patrik Hammarström

Notre professeur Samio est de retour pour quelques jours de vacances au Sénégal, et il en a profité pour offrir les sacs alpha.b aux enfants. Il nous fait partager ces belles photos.

!cid_8CBB2438-1F15-45D3-A6B0-F32F0E4AE23B !cid_605E9058-A1CB-490C-813A-C6E7F8F61898 !cid_2518E320-B357-4082-A9D8-5AE63824F818 !cid_FA2D1733-1132-4D58-BCE4-32633ADA6EDD

 

Découvrez le texte d’une de nos anciennes étudiantes : Chatarina qui est restée 6 mois à l’école Alpha.b.

Merci pour ce texte et à bientôt !

Mon année en France
Nous avons décidé d’habiter en France pendant une année pour étudier et découvrir le pays où nous avons quelques fois passé les vacances et où nous étions toujours très contents. J’ai un travail assez stressant en Suède et j’ai voulu aussi avoir une année sabbatique pour me détendre et profiter de la vie. Il y a exactement un an que je suis arrivée à Aix en Provence, où nous avons habité entre Janvier et Juin. Depuis le premier de Juillet nous habitons à Nice. C’était vraiment une année extraordinaire.

Ce que j’aime en France est la nature, ici à Nice avec la mer, les montagnes et les fleurs colorées et en Provence les collines, les vignes et les forêts qui rassemblent à ceux de la Suède.

Aix en Provence avec l’histoire très vieille, le marché où j’adorais faire les courses en regardant tous les trésors de la nature et des fermes des environs. Toutes places sont belle, chacune avec une fontaine. En visitant Aix, il faut que on fasse une randonnée au sommet de la Sainte Victoire, c’est magnifique. Pour moi, c’était la vrai France, comme je l’avait imaginée.

À Nice, une ville très colorée et vivante, on est toujours près de la mer. Une ville avec une partie ancienne qui est pleine de petites rues, boutiques et restaurants. Il y a vraiment beaucoup à faire et voir et il y a toujours une raison d’y revenir.

Je pense que les habitants français sont sympathiques et polis et j’ai tellement aimé d’être ici. C’est bien que on puisse faire une année sabbatique et retourner au travail. En Suède il y a bien sûr des avantages pour la vie mais ici à Nice, je me sens toujours comme à la maison aussi.

Je n’oublierai jamais mon année en France et tous les personnes que nous avons rencontrées.

Chatarina Hammerfjärd

DSCN0865

A l’occasion des 20 ans de l’école, nous avons organisé deux concours cette année.

Découvrez les grands gagnants de notre Concours photos qui s’est déroulé tout l’été !

Le premier prix a gagné une caméra GO-Pro 3, le deuxième un bon d’achat de 150 euros sur Amazon, le troisième a gagné deux livres sur Nice et sa région et le quatrième et cinquième ont reçu un album de musique française.

1381548_526555497430549_1816140637_n

L’Institut Alpha.b, est également parti en avril dernier à la recherche des 183 étudiants que l’école avait accueillis en 1993.

163562_442865479132885_621320865_n

Comme vous le savez, au siècle passé, les emails et internet étaient au stade de la préhistoire. Cela n’a donc pas été facile, mais tout de même, 6 nous ont répondu!

Nous avons aujourd’hui le plaisir de leur annoncer qu’ils ont chacun gagné 2 semaines de cours à la date qui leur conviendra, pour eux-mêmes ou un membre de leur famille.

Félicitation à Lisbeth (Finlande), Kirsten (Allemagne), Monika (Allemagne), Claudia (Italie), Stella (Allemagne) et Luka (Allemagne).

Au plaisir de les revoir,

Félicitations à tous les gagnants et merci à tous de votre participation !

A l’occasion de ses 20 ans, l’Institut Alpha.b, est parti en avril dernier à la recherche des 183 étudiants que l’école avait accueillis en 1993.

163562_442865479132885_621320865_n

Comme vous le savez, au siècle passé, les emails et internet étaient au stade de la préhistoire. Cela n’a donc pas été facile, mais tout de même, 6 nous ont répondu!

Nous avons aujourd’hui le plaisir de leur annoncer qu’ils ont chacun gagné 2 semaines de cours à la date qui leur conviendra, pour eux-mêmes ou un membre de leur famille.

 Félicitation à Lisbeth (Finlande), Kirsten (Allemagne), Monika (Allemagne), Claudia (Italie), Stella (Allemagne) et Luka (Allemagne).

Au plaisir de les revoir,

 A bientôt !

 

Du 15 au 17 Novembre, le premier Salon du Chocolat a ouvert ses portes à Nice.

Avec les étudiants de l’école, nous nous sommes rendus à ce nouveau rendez-vous gastronomique.

Nous avons pu admirer les sculptures en chocolat : chaussures Gucci, sapins de Noël aux mendiants (petite douceur provençale), et autres fantaisies.

get-attachment.aspx

A l’approche de Noël, nous avons pu découvrir de très belles bûches en chocolat : le gâteau préféré des Français en cette période de fête.

1393470_548081865277912_1232106638_nEt nous avons pu déguster des mousses au chocolat, des macarons, des petits choux au chocolat et pleins d’autres délicatesses. Le tout préparé par les plus grands chocolatiers de Nice,  à l’instar de Mr Pascal LAC ou de Mr CANET. Un délice !

1472048_548082228611209_659875378_n

 

Nous avons également découvert en avant-première une nouvelle création : le Chocolive, un subtil mélange de chocolat et d’olive.

8315_548082158611216_1620292746_n

Après le succès de cette première édition, nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine !